> les_vieux_oiseaux
 

 

 

Les vieux oiseaux

 

 

Il était une fois un homme nommé George Thomas, pasteur dans une petite église de la Nouvelle-Angleterre.

Un dimanche de Pâques, il arriva à l'église, apportant une vieille cage rouillée pour les oiseaux qu'il déposa sur la tribune.

Le pasteur se mit à parler:

J'étais en train de marcher en ville, hier, quand j'ai vu un petit garçon venant vers moi, balançant cette cage d'oiseau. Dans le fond de celle-ci, il y avait trois petits oiseaux sauvages, tremblants à cause du froid qu'il faisait dehors. J'arrêtai le jeune garçon et lui demandai:

«Qu'est-ce que tu as là, petit?

«Juste quelques vieux oiseaux» lui répondit-il.

«Qu'est-ce que tu en feras? Lui demanda le pasteur.

«Je vais les amener à la maison et m'amuser avec eux. Je vais les taquiner en leur enlevant leurs plumes afin qu'ils se battent. Je vais avoir beaucoup de plaisir!» répondit le garçon.

«Mais, tu seras bien fatigué de ces oiseaux un jour ou l'autre. Que feras-tu?»

 «Oh, j'ai quelques chats, dit le jeune garçon, et ils aiment bien les oiseaux. Je les lui donnerai.»

Le pasteur resta silencieux quelques moments 

«Combien veux-tu pour ces oiseaux, petit?»

«Quoi? Mais pourquoi les voulez-vous, monsieur? Ce ne sont que de vieux oiseaux. Ils ne chantent pas. Ils ne sont même pas beaux!»

«Combien?» lui redemanda-t-il.

Le jeune garçon testa le pasteur afin de savoir s'il était fou en lui demandant: «10 dollars?»

Le pasteur chercha dans sa poche et en sortit un billet de 10 dollars. Il le plaça dans la main du jeune garçon, qui partit très rapidement.

Le pasteur ramassa la cage et la porta doucement à l'extrémité d'une ruelle où il y avait un arbre et un peu d'herbe. Posant la cage sur le sol, il ouvrit la porte et donna quelques petits coups sur la cage pour persuader les oiseaux de sortir dehors afin qu'ils soient libres.

Bien, voilà ce qui explique la cage vide sur la tribune.

Le pasteur se mit alors à raconter cette autre histoire.

Un jour, Satan et Jésus avaient une discussion. Satan revenait tout juste du Jardin d'Éden, se réjouissant et se ventant. «Je viens tout juste d'attraper le monde entier. Mettez-leur un piège, je sais qu'ils ne pourront pas résister. Attrapez-les tous!» ricana-t-il

«Qu'est-ce que tu vas faire d'eux?» demanda Jésus.

«Oh, je vais m'amuser avec eux! Je vais leur enseigner comment se marier et se divorcer, comment haïr et abuser des autres comment boire et fumer. Je vais leur montrer comment inventer des fusils et des bombes pour tuer les autres. Je vais vraiment avoir beaucoup de plaisir!»

«Et que feras-tu lorsque tu ne voudras plus d'eux?» demanda Jésus. «Oh je vais les tuer!» répliqua fièrement Satan.

«Combien veux-tu pour eux?» demanda Jésus.

 «Oh, tu ne veux pas de ces gens. Ils ne sont pas bons. Pourquoi tu les prendrais si tu sais qu'ils ne vont que te haïr ! Ils te cracheront dessus, te maudirons et te tuerons. Tu ne les veux pas!»

«Combien?» demanda encore Jésus.

Satan regarda Jésus en ricanant. «Tout ton sang, ta vie. «D'accord!» Et il paya le prix.

Le pasteur ramassa la cage. Il ouvrit la porte et s'en alla.

Ce n'est pas drôle de voir comment certaines personnes peuvent abaisser et insulter Dieu et se demander pourquoi le monde irait en enfer.

Ce n'est pas drôle de voir comment certaines personnes peuvent dirent: «Je crois en Dieu» et continuent de suivre Satan.

Ce n'est pas drôle de voir qu'ils peuvent envoyer des centaines de messages sur internet portant sur des stupidités mais quand ils reçoivent un message portant un titre à propos de Dieu, ils y repensent deux fois avant de l'ouvrir.

Ce n'est pas drôle de voir que certains en lisant ce message, ne le renverrons pas à d'autres, parce qu'ils se disent qu'ils ne croient sûrement pas en Dieu ou parce qu'ils se demandent ce que les autres penseront d'eux.

Je prie pour chacun de vous qui enverrez ce message à leur liste complète de messagerie internet, afin qu'ils soient touchés par Dieu d'une manière spéciale. Et retournez ce message à la personne qui vous l'a envoyé, pour lui faire savoir que vous l'avez réellement envoyé au plus grand nombre de connaissances possible

Que Dieu vous garde!...De quelqu'un qui tient à vous

Auteur inconnu

Yvette De France