Ce troublant souvenir


Quand à l'aube je sens le soleil déployer
Éclairant notre banc, à ses pieds le gazon
L'entourant d'un tapis qui s'étend à foison ...
La pointe du cyprès se met à ondoyer

Le printemps revenu, et son arbre fruitier,
Ballets d'hirondelles, survolant tout Paris
Allons voir en passant, l'une d 'elle leurs dit :
Dans la rue du sentier, la maison de Chénier ...

l'ivresse me conduit aux souvenirs d'hier
En te voyant assis et ton regard si fier,
Grisée par ce tableau, je ne pensais qu'à nous

Plus beau que jamais, captive, folle de vous,
Vos yeux se font velours ... Monsieur sans me douter,
Que vous m' inviteriez pour un doux Rendez-vous
 

Liliane

Sortie

Yvette Nico