Dans mon sommeil ...


Assise sous la tonnelle, la glycine en dentelle
A peine l'aurore se montre, le soleil audacieux
Avance tout joyeux suivi de tourterelles,
Allant de branche en branche sans le quitter des yeux ...

Ravie par ce spectacle, de myrtilles en taches brunes
Je scrute l'horizon cherchant ta silhouette
Amoureux en serment, sous un beau clair de lune
Je nous revoie tous deux, valsant au bal musette .

Soudain je doute est-il vrai ce souvenir ?
n'est ce pas l'imagination de mon esprit, de ma raison ?
Égarés sous les feux ardents de ces baisers et de ces rires
Quand tu m 'étreignais sous le porche de ma maison ...

Mais non ! Mais non ! Je veux reprendre mes esprits
Je dispose les tasses à café sur la petite nappe brodée
Je tends l'oreille pour entendre ta Ferrari
Cafetière, pot à lait t 'attendant invité ...

Les heures passent, je me sens dépassée,
Je suis comme étourdie, allongée sur mon lit
Mon coeur est gros, mes larmes mouillent l'oreiller
Je sens tes mains me caresser, et tout bas tu me dis

Tu semblais agitée, toi ma femme adorée
Viens tout contre moi, n'est-tu pas heureuse ?
Depuis plus d' un mois, tu es à moi bien aimée ...
Dans mon long sommeil, je t'attendais malheureuse ...

Mon rêve était rempli de belles images
Il ne manquait que toi amour de ma vie
C 'était un cauchemar, comme un grand grand orage ...
Contre moi, tu es là, mon élu, je te prie ...

Ne me laisse pas seule dans mes rêves, je te perds,
Plus que raison, chante moi tes chansons,
Celles qui fêtent l'amour créé de nos vers
S'endormir très serrés, près de nous Cupidon
 
Liliane

Sortie

Yvette Nico piel