Le temps ...
 
 
 
Si je pouvais voler vers comme une Fée ,

Je me glisserai dans tes bras sous tes baisers
 
Nos membres entrelacés

Mon corps contre ton corps , s' aimant fiévreusement

Je retiendrai les heures , j'arrêterais le temps

Impassible avançant ...

Ô temps parfois si long , et quelques fois si court ,

Tu coules entre nos doigts , ou retardes les beaux jours

Avons tant soif d' Amour

Insaisissable temps tout est réglé par Toi ,

Depuis notre fraîcheur , au vieil âge là-bas ...

Implacable tout ça !!!
 

Sans arrêter ta marche inexorablement

Tu consoles ou tu arraches le coeur de bien de gens

Qui s' agitent impuissants ...

Toi qui fais et défais emmène nous là-bas

Où l' étoile comme un toit se pose sur lui , et moi

Nous épanouissant

Sans plis autour des yeux avant que l' on soit vieux

Afin que tout permette que l' on reste Amoureux

Où serions nous radieux

Tu avances en fanant, tu es pire que le vent

Qui passe de temps en temps , moins que toi dévastant

Quand je vois les ravages que tu causes au passage

Tu es notre fléau sans pitié tu saccages

De si jolis visages ...

Qui subissent tes outrages ,  

Et si imperturbable serais-tu le diable. . ?

 Va t'en vers  d'autres lieux enterrer l'âge d'hiver

Par ces anniversaires qui ne sont que des ponts

Quand nous les traversons ajoutant sur nos fronts

Ô combien de sillons , le dos devenant rond ...

Et toi ici sur terre tu es là pour défaire, tout ce qui es si beau,

Tu n'es pas un cadeau ...

Nous qui voudrions tant , rester à nos trente ans

Là j'ai soixante dix ans , crois-moi je t'en veux tant

Quand devant le miroir si pitoyablement

Me voyant vielle dame , pleurant en jeune âme ...

Ô toi pilleur infâme !!!

 
Liliane

Sortie

Yvette Nico