Texte de M Gérard

 

 

Abysses et sommets ...

  

 

D’un coté l’abîme de l’autre le sublime

Entre les deux, en tous sens, va l’humanité

Dont une  part descend dans l’antre illégitime

Alors qu’une autre part monte vers la clarté !

 

Entraînés, qu’ils sont, par des courants insidieux

Certains vont se noyer dans de sombres ravines

Ou s’agglutiner dans des magmas épineux ;

Enchevêtrement de mal et d’indiscipline !

 

Des gourmands attirés par d’alléchants profits

Ecartent tout ce qui gène la progression

Vers des richesses au-delà du permis ;

Malheur à qui est sur le passage des lions !

 

Et puis des truands, des voyous, des assassins

Trucident pour un sou ou par quelques lubies ;

Sans remords ils saignent le malheureux témoin

Qui se trouve sur le chemin de leur folie.

 

Mais il est d’autres gens qui vont vers  la lumière

En escaladant des sommets bien différents,

Pénétrés de justice et d’honnêtes affaires

Ils gravissent l’à-pic qui mène au firmament

 

Combat, sans trêve, de forces antinomiques ;

D’un coté la mauvaise action désespérante

Aussi bien faite par le col blanc incivique

Que par la canaille querelleuse et violente.

 

Et, tout en face, des consciences motivées

Pour interpeller la mauvaise foi sans nom

Et ses cortèges de mauvais coups assénés ;

Blanches colombes dans le vivier des démons !

 

Dans le monde entier des lumières se diffusent,

Dans le monde entier des nuits noires se propagent.

C’est une bataille que gagneront les muses

Qui sont aux cotés de la clarté et des sages !

M. Gérard.

....

Retour

Yvette De France