Texte de M Gérard

 

 

AUX DAMES DE L'HÔPITAL
 
 

Si tu séjournes à l'hôpital

C'est que quelque part tu as mal,
Même si ce n'est pas brutal
Tu n'as pas toujours le moral !
 
Dans ta tête de noirs nuages,
Comme des fauves pleins de rage,
Cherche à saper ton courage
Et à démolir ton image.
 
C'est alors que passent des Anges
Qui donnent sensations étranges ;
Est-ce ta Mère qui te lange
Ou la soignante qui t'arrange ?
 
Sur ton flou des ombres se penchent
Qui sont là sitôt que tu flanches ;
Au défilé des blouses blanches
Tu sens le mal qui se retranche !
 
e sont des anges de douceur
A l'écoute de tes douleurs,
Des sourires qui vont au Cœur
Et donnent de bonnes humeurs !
 
Devant tes entrailles gazeuses
Faut-il qu'elles soient courageuses,
Diligentes et pas chichiteuses,
Pour subir l'onde nauséeuse !
 
A la moindre de tes pulsions
Elles se mettent en action,
Trouvant toujours la solution
Pour clore tes lamentations.
 
Blouses blanches sur notre route,
Honneur et merci à vous toutes
Car le séjour que l'on redoute
Vous l'adoucissez goutte-à-goutte.  

 

M. Gérard.

....

Retour

Yvette De France