Texte de M Gérard

 

DECLIN COLORE ..

 

Avant hier le printemps

Puis ce fut hier l'été

Si vite hélas passé

Dans la fuite du temps
 

Octobre est arrivé

Et je m'arrête là

Pour jouir du sabbat

De ce mois empourpré.

 

Le soleil en déclin,

Plus présent qu'en été,

Ravive des beautés

Que seul l'automne peint !

 

Spectacle qui en jette ;

Les feuilles décadentes,

Aux couleurs saisissantes,

Font riche la palette.

 

La verdure dolente,

Qui se métamorphose,

Est loin d'être morose

Tant ses couleurs enchantent.

 

Bruns ocrés, bruns dorés

Et jaunes qui éclatent

Aux autres écarlates,

Nos yeux sont sidérés !

 

Le Ciel aussi plus pur

A retiré ses voiles ;

Des myriades d'étoiles

Scintillent dans l'obscur.

 

Et dans la nuit d'errance,

Qui mûrit d'autres trames,

Fuse le puissant brame

Qui a si belle audience.

 

Mais hélas ! c'est l'automne

Que celui qui quémande

Redoute et appréhende

Car sa suite sanctionne !

M. Gérard.

....

Retour

Yvette De France