Texte de M Gérard

 

Le jour grandit

 
 
Les fenêtres sont grandes ouvertes
Le printemps souffle dans ma chambre.
Dans la douceur qui est offerte
Alléluia, chante le merle.
Moi je sens du chaud dans mes membres
Et de la sève qui déferle !
 
Les clins d’œil qu’envoie le soleil
Et les eaux qui viennent des cieux
Arrivent comme des bienfaits
Sur la terre qui se réveille.
Dans le jardin s’ouvrent des yeux
Nouveaux, débordants de projets.
 
Dans l’air il y a les rumeurs
Des rivières réconfortées
Qui transportent de la jouvence.
Dans l’air il y a les lueurs
De la vie qui va éclater
Et redonner de l’abondance.
 
Sous chaque toit, dans chaque nid
Il y a de l’effervescence.
Sous la pression de la saison
La nuit s’enfuit, le jour grandit
Et l’ambiance attise les sens 
C’est du bonheur dans la maison !

M. Gérard.

....

Retour

Yvette De France