Texte de M Gérard

 

LUMIERE ET VŒUX.

Dans la nuit, plus douce, qui nous était promise

Nous avons vu les Cieux sans voile,

Ce fut, en suivant la mystérieuse balise,

L'apothéose de l'Etoile.

 

Nous avons contemplé la lumière sacrée

Immense Soleil dans la brume

Horizon nouveau où l'océan orfèvré

Fait des vagues sans amertume.

Musique des cloches, dans des franges de givre

Et dans le manteau de la nuit,

Puis éblouissement devant le nouveau livre

Et nous débordons de crédit.

 

Une voix profonde vient d'atteindre les Cœurs

Comme une rosée bienfaitrice.

Même l'indifférent a senti la douceur

Et la fraîcheur de l'oasis .

 

Sublimité d'esprit contre vile bassesse

Espoir contre désolation

Cantique Mystique contre des palmarès

Vertigineux de démissions.

 

Cependant l'espérance il y a des détresses

Et beaucoup d'interrogations.

L'aube de ce beau jour est teinté de tristesse :

…Il suffirait d'un trait d'union!

 

Alors !  pour l'An qui vient, souhaitons la lumière,

La santé, l'Amour, le bonheur

Et le dégel des cœurs sur la planète entière:

Que l'épine reste mineure

 

M. Gérard.

Retour

Yvette De France