Bulgarie



  
Varocha

Photos de Eva Lechner

Vous êtes sur le site   >>>   www.yvettedefrance.com

Varocha,le vieux quartier de Blagoevgrad
Située dans la vallée du fleuve Strouma, au pied des versants sud-ouest de la montagne Rila, Blagoevgrade est coupée en deux par un des confluents de la rivière ce qui lui prodigue une belle fraîcheur pendant l’été. De part est d’autres de la rivière ont voit fleurir des terrasses qui invitent les visiteurs et touristes à faire une pause et à siroter un petit café ou une boisson rafraîchissante. Et comme la ville compte un grand nombre de curiosités, on peut établir un plan de visite. La région est peuplée dès l’âge de la pierre polie. Il y a près d’un demi siècle, au village Tzérovo ont été trouvés les vestiges d’un hameau du néolithique. Blagoevgrade, elle-même, est érigée sur les vestiges de la cité antique Scaptopara, ayant existé à l’époque des Thraces et des Romains, ce dont témoigne la fameuse inscription de Scaptopara datant de 238. Pendant la deuxième moitié du XVIIIe siècle et au début du XIXe siècle la ville se développe comme un haut lieu des métiers d’art et de l’artisanat.

Et quand vous êtes à Varocha, ne manquez pas de visiter l’église de la « Présentation de la Vierge » construite en 1844. Eléna Alexandrova, conservatrice du musée régional d’histoire de la ville de Blagoevgrade : « Cette église se distingue par son faste et par la richesse de ses ornements, qui tranchent avec les principes artistiques de l’époque. Le sol lui-même est en dallées taillées, ce qui coûte cher. La plupart des églises de cette époque ont un revêtement en bois. Les voûtes, les colonnades et les nefs sont elles aussi très bien façonnées. Faut dire que les meilleures fresquistes et sculpteurs sur bois de l’époque ont travaillé à la décoration interne du bâtiment. La population attendait avec impatience l’ouverture de cette église qui a été conçue à l’image de celle du monastère de Rila. La roue de la vie est reproduite sur le mur Nord et les visiteurs sont accueillis à l’entrée par la fresque des deux saints frères Cyrille et Méthode qui sont les patrons du peuple bulgare. Au dessus de leur tête est peinte la scène de la Présentation de la Vierge au temple de Jérusalem. Dans la cour de l’église de dresse un imposant clocher qui est plus récent.