France

Ambialet

Photos de Martine Lorillec

Vous êtes sur le site   >>>   www.yvettedefrance.com

 

Ambialet, est une commune française située dans le département du Tarn et la région Midi-Pyrénées.

Avant la révolution, c'etait le siège de la vicomté, deux bacs assuraient les communications en direction de Valence et Courris jusqu'à la construction des ponts après 1900. La porte de l'holmière protège le village des crues du Tarn. Un sentier à travers les maisons conduit à l'église Saint Gilles, édfice gothique. Au sommet de la presqu'île s'élève le Prieuré un monastère et son église romane du XIe siècle.
 siège administratif de la commune dominé par les ruines du château seigneurial "Le Castella" auquel on accède par un sentier qui vous conduira ensuite à Saint Raphaël  d'où on peut admirer un panorama exceptionnel.
La Condomine : petit hameau aux maisons imbriquées autour de l'église Saint Pierre au clocher roman remarquable. Là se trouvent aussi la salle communale, le court de tennis et une aire de pique-nique .

D'autres petits hameaux forment cette commune très étendue, son activité principale est agricole sur les plateaux et touristique auprès de la rivière.

Cette ville accueille en plus d'une église, un magnifique monument où les moines jadis habitaient; ce monument s'appelle le Prieuré. Il est situé en hauteur d'Ambialet L'église Notre-Dame et son prieuré apparaissent dans l'histoire en 1057. Le prieuré est donné à l'abbaye Saint-Victor de Marseille avec l'église paroissiale d'Ambialet.

En 1079, le pape Grégoire VII le pape confirme à l'abbé Bernard les possessions de Saint-Victor. Cet acte est renouvelé en 1135 par le pape Innocent II.

Quand en 1150 Raimond Ier Trencavel succède à Roger Ier Trencavel, il renonce à son droit d'albergue dans le prieuré.

La croisade des Albigeois entraîne la chute de la famille de Trencavel et donc de leur appui qui avait permis l'accroissement des biens dépendant du prieuré. Les campagnes de Simon de Montfort ne semblent pas eu d'autres conséquences sur le prieuré. Cette disparition de la famille fondatrice va conduire à un déclin de la vie conventuelle au XIIIe et XIVe siècles.

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Sortie