France

Département de l'Ariège

Photos de Martine

Vous êtes sur le site   >>>   www.yvettedefrance.com

 
Balade à travers l'Ariège
LLe département de l'Ariège avec ses 148 567 habitants est un département français de la région Midi-Pyrénées dont le nom vient de la rivière l'Ariège.  Il est limitrophe des départements de la Haute-Garonne, de l’Aude et des Pyrénées-Orientales, ainsi que de l’Espagne et d’Andorre. Le département est étagé du nord au sud en trois zones géographiques distinctes :
La plaine d'Ariège située au nord du département est constitué de plaines, de collines et de faibles vallons où l'agriculture est très présente. Une partie du Lauragais s'étend sur le nord-est du département. Deux rivières importantes, l'Ariège et la Lèze traversent du sud au nord la plaine. Le paysage de parcelles céréalières domine avec la culture du maïs et du tournesol et avec des prairies.  Le piémont pyrénéen regroupe le massif du Plantaurel et les collines prépyrénéennes inférieures à 1 000 mètres. Diverses structures géologiques forment des paysages contrastés comme la vallée de Foix dans son massif granitique ou la région de Lavelanet avec ses marnes et son calcaire.   Le haut pays ariégeois représente les hautes montagnes des Pyrénées dépassant les 1 000 mètres d'altitude. La pique d'Estats, le Montcalm et le pic du port de Sullo sont les points culminants du département respectivement. La forêt domine le paysage où cohabitent des essences de résineux avec des feuillus comme les châtaigniers, les acacias, les frênes et les hêtres.  En 2009, le parc naturel régional des Pyrénées ariégeoises est créé, couvrant environ 40 % de la superficie du département de l'Ariège.
Cescau  est une toute petite commune française, située dans le département de l'Ariège et la région Midi-Pyrénées

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Castillon en Couseran

 
 
 
 
Mirepoix
Mirepoix 3259 habitants est une commune française située dans le département de l'Ariège et la région Midi-Pyrénées.

Dépendante du comté de Foix, la ville fut gagnée par le catharisme à la fin du XIIe siècle. Un concile en 1206 y rassembla 600 cathares. La ville fut prise en 1209 par Simon de Montfort qu'il donna à un de ses lieutenants Guy de Lévis, d'où la famille de Lévis-Mirepoix.

La ville, initialement établie près du lit de l'Hers, sur sa rive droite,fut inondée par une violente crue

Totalement détruite, elle est rebâtie immédiatement sur l'autre rive de la rivière, mais cette fois sur une terrasse naturelle surélevée, cédée par le seigneur de Mirepoix.

Mirepoix n'est donc pas à proprement parler une « bastide » mais une ville ancienne reconstruite sur les plans urbanistiques en vigueur à cette époque, et qui sont typiques des bastides.

 
 
 
 
 
 
 
Continuons notre voyage à travers l'Ariège
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Sur la route de Carcassonne,en passant par Foix,
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Paysages de l'Ariège magnifique nature
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Sortie