France

La petite Pierre

Bas Rhin

Vous êtes sur le site   >>>   www.yvettedefrance.com

Photos de Christian Contini

La Petite Pierre 630 habitants est une commune française située dans le département du Bas-Rhin, en région Alsace. La commune fait partie du Parc naturel régional des Vosges du Nord, dont le siège se trouve dans le château de la ville .

Petite ville du Bas-Rhin à 24 km au nord de Saverne et 57 km au nord-ouest de Strasbourg, située dans un défilé des Vosges conduisant de l'Alsace à la Lorraine, au pied de l'Altenbourg. La Petite Pierre, ancien chef-lieu de canton, et la partie "plateau" du canton portant son nom sont généralement considérés comme la limite Est de l'Alsace Bossue ou "krumme Elsass", particularité géologique, géographique, cartographique mais aussi architecturale maisons à schopf, villages rues.

La commune compte plusieurs entités géographiques et cadastrales : la cité médiévale fortifiée le Faubourg et les quartiers et lieux dits limitrophes, deux hameaux, au sud du ban communal, Kohlthal et Imsthal, et deux lieux dits situés sur la limite communale, localisation de Maisons forestières à savoir la Rothlach et le Loosthal.

l'origine de La Petite Pierre est liée à un croisement de routes, l'une nord sud, suivant l'axe du Massif des Vosges, et l'autre reliant la plaine du Rhin, l'Alsace et le plateau lorrain. Linguistiquement, La Petite-Pierre se situe dans la zone du Francique rhénan.

 
   
 
 
 
 
Lützelstein était le siège d'une principauté ayant rang de comté, et dépendant du Saint Empire romain germanique. Le comté appartenait à la famille de Blieskastel puis à la famille Palatine.

Au 16 siècle, le comte Palatin Georges Jean de Veldenz reçoit le comté de Lützelstein ; il vient y résider de préférence à son comté allemand de Veldenz. Il modernise le château et lui donne son aspect actuel.
Sensible à la situation précaire de ses coreligionnaires réformés dans le duché de Lorraine où Lützelstein forme une enclave, il résout de bâtir dans son comté une ville nouvelle : Phalsbourg, mais le château de La Petite-Pierre reste son lieu de résidence.

Au 17 siècle, la ville occupée par la France est fortifiée par Vauban.

Dans l'église on voit plusieurs tombeaux d'anciens seigneurs du pays, notamment de deux comtes de Lutzelstein.

Non loin de la Petite Pierre s'élevait autrefois le château d'Imbstall que l'église collégiale deNeuwiller donna à titre d'échange, en 1503, à l'électeur palatin Philippe. Les limites de dépendance du château donnèrent lieu en 1624 à une composition arbitrale entre les palatins et le chapitre. Près d'Imstall se trouve une source minérale qui n'est plus exploitée. À Imbstall, Rothlach se trouve un joli moulin appelé Lützelsteinermühle qui fait partie de la commune. En 1745, un orage épouvantable détruisit les récoltes de cette commune et des environs et un vent violent découvrit une grande partie des maisons. En octobre de la même année, lorsque les habitants étaient parvenus à réparer leurs maisons, un violent incendie éclata et en réduisit la plus grande partie en cendres. Dix sept maisons seulement furent épargnées. La montagne qui domine le fort de la Petite Pierre porte le nom d'Altenbourg (vieux château) ce qui semble indiquer qu'elle portait, dans les temps reculés, un château, dont l'histoire ne nous a pas conservé le souvenir. Des redoutes établies par Turenne empêchent de reconnaître les traces qu'il peut avoir laissées.

 

Sortie