la Guadeloupe

Vous êtes sur le site   >>>   www.yvettedefrance.com

Photos de Sarah Jauzi

La Guadeloupe  405 500 hab. est à la fois une région et un département d'outre-mer français situé en Amérique. Ce petit archipel  des Antilles, dans la mer des Caraïbes, de 1 628 km2 qui comprend une multitude d'îles, dont six sont habitées il se trouve à environ 6 200 km de la France métropolitaine, à 600 km au nord des côtes de l'Amérique du Sud, à 700 km à l'est de la République dominicaine et à 2 200 km au sud-est des États-Unis.
Selon les connaissances actuelles, les Arawaks venus du Vénézuela, dans le bassin de l'Orénoque, furent les premiers à avoir occupé la Guadeloupe. Cette population pacifique de pêcheurs a vu arriver à partir du IXe siècle des indiens caraïbes, et ils occupèrent les lieux jusqu'à la fin du XVe siècle, c'est-à-dire jusqu'à l'arrivée des premiers européens.
La Guadeloupe bénéficie d’un climat tropical tempéré par les influences maritimes et les alizés. On distingue deux saisons en Guadeloupe et dans les

Côté température, avec une moyenne de 27 °C, il n'y a que peu de différence entre les mois les plus chauds (de 25 °C à 32 °C) et les mois les plus froids (de 23 °C à 29 °C). La géographie spécifique de l'archipel, le contraste entre la Basse-Terre et la Grande-Terre, entraîne également un climat spécifique sur chacune de ces îles. La Grande-Terre et ses plateaux calcaires connaissent régulièrement de sévères sécheresses, alors que dans le même temps, le relief perpendiculaire au flux des alizés de la Basse-Terre régule le régime des pluies. La température moyenne de l’eau de mer est de 28 degrés Celsius.

L'agriculture (canne à sucre, banane, melon, café, vanille, ananas, avocat, orange, citron, carambole, etc.), autrefois moteur économique de l'archipel, ne survit que grâce aux subventions de l'État et des collectivités locales. « La canne, c'est notre sidérurgie », ont coutume de dire les guadeloupéens et pour cause les industries, peu nombreuses, appartiennent essentiellement au secteur agroalimentaire (sucreries, rhumeries, conserveries). La canne à sucre et la banane, les deux plus grosses productions de l'archipel, sont en crise. Quant aux cultures fruitières et maraîchères, elles ne parviennent pas à couvrir les besoins des 400 000 habitants; chaque année, la Guadeloupe doit importer plus de dix mille tonnes de fruits et de légumes. De plus, la Guadeloupe compte une dizaine de zones industrielles réparties sur tout le territoire; les activités se concentrent dans l’agglomération pointoise principalement sur le site de Jarry (325 hectares), commune de Baie-Mahault. Cette zone d'activité industrielle

Le tourisme est le seul secteur économique à conserver un certain dynamisme ; les bons résultats de l’année 2007 confirment l’orientation favorable de la conjoncture du secteur. Le trafic de passagers à Pôle Caraïbes (hors transit) a progressé de 6,2 %, notamment sous l’effet du développement du tourisme de croisière, en hausse de 26,9 % sur l’exercice ; hors croisiéristes, le nombre de passagers arrivés dans l'archipel a crû de 3,6 %. L’hôtellerie classée a également bénéficié de l’augmentation de la fréquentation 

 
 
 
 
Anse Bertrand
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Cabaret de Plage
 
île gosier
 
 
 
 
 
 
 
 
Plage De l'hôtel arawak
 
 
 
 
 
Plage et côte sauvage
 
 
 
 
Vue sur la mer
 
 
 
 
 
 
 
 
Pointe des châteaux
 
Pointe de la vigie
Pointe des châteaux
pointe des châteaux
Rocher pointe des châteaux
La tortue

Les moulins de la Guadeloupe
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Les chûtes
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Les animaux
 
 
Racoon
 
Les mangoustes
 
 
Man coco
 
Le jardin de Coluche
Dans une oasis de verdure, sur les hauteurs du petit village  de Deshaies, le Jardin Botanique situé dans l’ex-propriété Coluche, et dans le cadre du Jardin Botanique de Deshaies, à proximité de la plus belle de nos plages : Grande-Anse.
 
 
 
 
 
 
   
 
 
 
 
 
 
   
   
   
   

Sortie