France

Région Lorraine

Liffol-le-Grand

Photos de Christian Contini

Vous êtes sur le site   >>>   www.yvettedefrance.com

Liffol-le-Grand 2356 habitants est une commune française, située dans le département des Vosges et la région Lorraine. Liffol-le-Grand se situe à l'extrême-ouest du département - la commune voisine de Liffol-le-Petit étant en Haute-Marne - à 11 km de Neufchâteau et à 46 km de Chaumont. Son territoire est bordé au sud-est par les côtes d'Harréville-les-Chanteurs et de Bazoilles-sur-Meuse qui dominent la vallée de la Meuse. Il est surplombé au nord-est par les coteaux des Hauts-Bois dont l'altitude atteint 445 m et au nord-ouest par les coteaux du Bois-le-Comte dont le sommet s'élève à 448 m. Le territoire de Liffol est traversé par la Saônelle, petit affluent gauche de la Meuse.

Le sol de la commune est formé de calcaire jurassique et d'argile. C'est un sol assez fertile. On y rencontre aussi une marne jaune ocre, quelque peu calcaire et très ferrugineuse. Liffol a toujours été un gros bourg avec une certaine activité économique. À l'époque romaine déjà, il existait un artisanat produisant fours à chaux, fours à tuiles, fours de potier et fours séchoirs, en liaison avec l'activité du site voisin de Grand.

Pendant la guerre de Trente Ans, les épidémies, les pillages et les incendies ruinent Liffol, et la communauté des habitants doit réaliser plusieurs emprunts pour faire face aux impôts destinés à entretenir les armées. Le 26 août 1642, le duc de Lorraine Charles IV, après avoir levé le blocus de La Mothe, inflige dans la plaine de Liffol une importante défaite à l'armée française commandée par le maréchal Du Hallier. Après ces désastres, la population locale est réduite de presque la moitié.

Le 21 novembre 1725, le duc Léopold Ier de Lorraine érigea Liffol-le-Grand en comté avec prévôts, sous le nom de Morvilliers. En 1778, le comté de Morvilliers fut vendu au comte de Brunet-Neuilly dont il prit le nom. Liffol-le-Grand reprit son nom en 1790 et devint chef-lieu de canton. Il le resta jusqu'en 1801.

L'activité-phare devint au fil des siècles la manufacture du bois.