France

Maine-et-Loire

 

Notre Dame des Ardilliers

Photos de Christian Contini

Vous êtes sur le site   >>>   www.yvettedefrance.com
 
l'église Notre-Dame-des-Ardilliers à l'entrée Est de Saumur (remarquable pour son dôme gigantesque) et une autre à la collégiale de Candes-Saint-Martin juste à la limite du Maine-et-Loir et de l'Indre-et-Loir (côté Indre-et-Loire). C'est dans cet édifice que Saint Martin est décédé son corps repose à Tours.

Le pèlerinage à Notre-Dame des Ardilliers à Saumur fut un des plus grands pèlerinages de l’ouest de la France. La renommée de Notre-Dame des Ardilliers, dont le nom viendrait du vieux français « ardille » argile, fut longtemps considérable, tant les grâces et les miracles abondèrent.

Ce haut-lieu de pèlerinage, cher à la famille des Bourbon, eut pour origine la découverte, en 1454, par un laboureur dans un champs argileux, à proximité d’une source réputée guérisseuse, d’une Vierge de Pitié ou Pietà, représentant la Vierge Marie, tenant le Christ supplicié à sa descente de Croix.

Un premier sanctuaire fut construit de 1534 à 1553 pour abriter la statue. En 1614, Louis XIII et sa mère Marie de Médicis, confièrent le sanctuaire à la congrégation de l’Oratoire et lancèrent la construction de l’église actuelle. Entre 1654 et 1696, un dôme majestueux, de 27 m de hauteur et 23 m de diamètre, y fut construit, sur pilotis.

Classée monument historique depuis 1906, la Chapelle Royale est également classée au Patrimoine Mondial de l’Humanité de l’UNESCO.