France

Chinon

Ville et Château

Vous êtes sur le site   >>>   www.yvettedefrance.com

Photos de Christian Contini

Chinon 8205 habitants est une commune française, située dans le département d'Indre-et-Loire et la région Centre.  Situe à 47km au sud-ouest de Tours, et à 305 km au sud-sud-ouest de Paris.

 Construite sur les coteaux de la Vienne, sa vieille ville se retrouve composée de petites rues plutôt  Chinon est située, au coeur du Parc naturel régional Loire-Anjou-Touraine, en bordure d'une vaste forêt allant jusqu'à Azay-le-Rideau et qui autrefois s'étendait jusqu'au château..

Chinon possède un climat océanique avec des hivers relativements froids et humides et des étés chauds et orageux.

Le château de Chinon forme la partie centrale de l'ensemble. L’entrée du château se fait par la tour de l’Horloge. La chapelle Saint Melaine a été fondée au Xe siècle par les moines de l’abbaye de Bourgueil. Installé dans la tour d'entrée du château, la tour de l'Horloge, le Musée Jeanne-d'Arc est le principal lieu touristique de Chinon. Il présente une collection d'œuvres et d'objets relatifs à Jeanne d'Arc et à son séjour en Touraine, rassemblés par l'association chinonaise Connaissance de Jeanne d'Arc.Les œuvres exposées permettent en particulier de se rendre compte du nombre et de la diversité des représentations de Jeanne d'Arc, variant selon les supports, les matériaux, les styles. Plusieurs statues équestres du XIXe siècle, sont extraordinaires.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

jeanne d'Arc

Elle arrive à Chinon le 23 février 1429 au terme d’une chevauchée de quatre cent soixante-dix kilomètres environ, effectuée en onze jours : une véritable prouesse pour l’époque. Cette rencontre célèbre est généralement décrite comme une scène mythique et miraculeuse, la Reconnaissance. Il n’en est rien, car il y eut, non pas une, mais deux entrevues à Chinon[9]. La première se déroule le 25 février 1429, deux jours après son arrivée. Elle est menée jusqu’à la chambre du roi où celui-ci la reçoit en petit comité. Au château, elle est logée dans le donjon du Coudray. Sa virginité est vérifiée par une assemblée de femmes présidée par la reine de Sicile, Yolande d'Aragon, puis Charles VII l’envoie à Poitiers pour que ses conseillers et docteurs en théologie puissent juger de sa bonne foi[10].

À son retour, Jeanne est à nouveau reçue par le roi dans sa chambre, entre le 27 mars et le 5 avril 1429. Cette seconde audience dite "du signe", prend l’aspect officiel et public que l’on attribue généralement à la première. Elle marque la fin de l’enquête de Poitiers et tient lieu de présentation officielle de Jeanne. Jeanne apporte alors au roi une couronne en or qui était le signe matériel de sa promesse de mener le roi au sacre, puis elle se retire dans la chapelle voisine.

Cet épisode qui s'est déroulé dans l'enceinte de la forteresse marque un tournant décisif pour la Guerre de Cent Ans. Grâce à l'élection divine de Jeanne, réelle ou fabriquée de toute pièce, le prince parvient à rassembler ses partisans derrière son étendard afin qu'ils reprennent confiance. Suite à cela, c’est principalement la reine Marie d’Anjou qui vivra au château de Chinon entourée de sa cour.

Sortie