France

Gironde région Aquitaine

Coutras

Photos de Christian Contini

Vous êtes sur le site   >>>   www.yvettedefrance.com

Coutras 7812 habitants est une commune française, située au confluent de l'Isle et de la Dronne en Pays Gabaye dans le département de la Gironde et la région Aquitaine
De multiples découvertes de silex taillés ou polis, témoignent d'une implantation humaine préhistorique sur tout le territoire cantonal. Coutras, au confluent des rivières, doit aussi son développement à sa position stratégique au carrefour de chemins ancestraux : les routes d'Angoulême et de Périgueux à Bordeaux. 

Les premiers seigneurs de Coutras s'établirent sur la Motte-de-Mont, dominant le confluent des rivières et contrôlant les passages à gué du réseau routier. La seigneurie dépendait de la vicomté de Fronsac, créée en 769 par Charlemagne et intégrée au comté d'Angoulême avant d'être rattachée à celui du Périgord au IXe siècle. Le plus ancien seigneur connu est Etienne de Mont, qui donna par une charte l'église de Coutras à l'Abbaye de Guîtres au début du XIe siècle.

En 1555, le comté de Fronsac devint un marquisat, et la seigneurie de Coutras, où siégeait un sénéchal, fut élevée au rang de comté, qui, pendant les guerres de Religion, formait un important centre de protestantisme.

Le 20 octobre 1587, Coutras fut le lieu d'une bataille entre les Protestants d'Henri de Navarre futur Henri IV, dont Antoine de Chandieu fut le maître de camp et les Catholiques d'Anne de Joyeuse. Le duc de Joyeuse fut battu et tué d'un coup de pistolet. 2 000 catholiques périrent également, dont le jeune frère d'Anne, Claude de Joyeuse, seigneur de Saint-Sauveur.

Un château médiéval, démoli par Odet de Foix 1485-1528 alors vicomte de Fronsac aurait précédé celui Renaissance que le Maréchal Duc de Richelieu démantèle en 1737. À cette époque, la seigneurie comprenait les paroisses d'Abzac, Chamadelle, Coutras, le Chalaure, Le Fieu, Les Églisottes, Les Peintures, Porchères, Saint-Antoine, Saint-Christophe-de-Double, Bayas, et Lagorce.

Le 30 juillet 1650, le roi Louis XIV et la Cour de France couchent dans la ville.

À la Révolution, la nouvelle organisation territoriale désigne Coutras comme chef-lieu d'un canton regroupant les paroisses de la seigneurie, sauf Bayas et Lagorce, accru des trois paroisses au sud de l'Isle.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Photos de Christian Contini

http://sites.google.com/site/assogendarmesetcitoyens/

Sortie