France

Le Gard

Commune Anduze

et

commune de Montclus

Photos de Catherine pasquier

Vous êtes sur le site   >>>   www.yvettedefrance.com

Anduze

Anduze, 3291 habitants, est une commune française, située dans le département du Gard et la région Languedoc-Roussillon. Anduze  chef-lieu d'un des cantons du Gard dans l'arrondissement d'Alès, la ville est située sur la rivière nommée « le Gardon d'Anduze » qui forme là une vallée très encaissée, une gorge. Le village est au pied des Cévennes, au contact du plateau calcaire de la garrigue languedocienne. La seigneurie d'Anduze qui fut établie au début du Xe siècle était l'une des plus anciennes et des plus puissantes du Languedoc. Elle était alliée aux comtes de Toulouse et a participé à la croisade contre les Albigeois, en 1266, elle fut rattachée à la couronne de France. Puis chef-lieu de viguerie, Anduze était aussi le berceau de la sériciculture française qui y apparut dès la fin du XIIIe siècle. La cité devint alors le centre régional du négoce de la soie et de la laine.

Aux XVIe et XVIIe siècles, Anduze était un centre important du protestantisme cévenol. La ville fortifée, qui comptait 6 000 habitants en 1570, devint le quartier général des forces protestantes du Midi. En 1573, la ville voit la naissance de ce que Janine Garrisson a appelé les Provinces-Unies du Midi : une ébauche d'État huguenot basée sur l'autonomie locale. Anduze fut la base de la résistance du duc de Rohan en 1622, et en 1629 avec la paix d'Alès, elle vit ses remparts démantelés. Au XIXe siècle, avec les révolutions industrielles, Anduze connut un nouveau développement économique (filatures de soie, bonneterie, chapellerie), avant d'être frappée par la récession, comme l'ensemble des Cévennes.

Anduze fut l'un des berceaux des Mines de charbon des Cévennes, à l'époque de Pierre-François Tubeuf et des premiers entrepreneurs du charbon français.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Montclus 159 habitants est une commune française, située dans le département du Gard et la région Languedoc-Roussillon.

Le village de Montclus est un superbe site classé situé sur un méandre de la rivière la Cèze. De belles maisons rurales et d'étroites ruelles donnent à ce village un cachet exceptionnel. C'est dans ce cadre que se déroule la Fête Médiévale. Il ne reste du passé que les vestiges d'un ancien monastère bénédictin troglodytique ainsi que la tour carrée du château historique
Le village médiéval existait déjà avant le XIIIe siècle. En 1263 fut fondée une abbaye au nom de Mons Serratus.

En 1275 fut construit un château dont il ne reste que le donjon carré. Plus tard, a été construit le Pont du Moulin enjambant la Cèze. Des fouilles archéologiques, à proximité de Montclus, datant de 1957 ont permis de mettre en évidence la présence de l'homme à Montclus depuis les temps préhistoriques : découverte d'une stratification allant de 8000 à 2000 avant J.-C. Présence de tribus de pêcheurs sédentaires. Le village médiéval existait avant le XIIIe siècle. Castrum Montecluso , telle est la forme latine contenue dans un document de 1275. Sa position sur une colline entourée de montagnes lui a valu son nom. En 1263 fut fondée à Montclus une abbaye au nom de Mons Serratus. Il reste les vestiges d'un ancien monastère bénédictin troglodytique vaste salle creusée dans le roc au lieu-dit « Les Beaumes » qui servit plus tard de chapelle aux Templiers XIIe et XIIIe siècles.

Site admirable, de belles maisons rurales et d’étroites ruelles donnent à ce village un cachet exceptionnel.