France

Pontivy

Photos de Martine

Vous êtes sur le site   >>>   www.yvettedefrance.com
Pontivy 13 520 habitants est une commune française, située dans le département du Morbihan et la région Bretagne. Pontivy est située au confluent des deux principaux canaux du centre Bretagne, le canal du Blavet  et le canal de Nantes à Brest.  Stival est une ancienne commune, aujourd'hui paroisse de Pontivy. Elle a été annexée à Pontivy par Bonaparte, en 1804 ou en 1805.Le moine Ivy fonde Pontivy au VIIe siècle. Il fait construire un pont sur le Blavet qui donnera à la ville son nom

Pontivy est connue pour des faits liés à la Révolte des Bonnets Rouges en 1675. Pendant la Révolution la ville était un îlot républicain cernée par des campagnes et des bourgs acquis aux Chouans . Des exécutions capitales ont eu lieu pendant la période, la guillotine étant installée sur la place du Martray. Le château actuel a été construit par Jean II de Rohan entre 1479 et 1485 à l'emplacement approximatif d'un ancien château. Lorsque les vicomtes de Rohan ont embrassé la foi réformée protestante, la chapelle du château est devenu un des rares lieux de culte réformés de Bretagne. Le château a brièvement été occupé par des troupes espagnoles à la fin du XVIe siècle,

Pontivy est aux dires de ses habitants une ville plutôt calme et agréable. On y trouve, outre plusieurs monuments historiques divers, un cinéma, une salle des fêtes, une discothèque, un bowling, une bibliothèque et bien d'autres lieux culturels. De plus, chaque année ont lieu plusieurs festivals de musique. Mais on peut tout aussi bien préférer à ces activités diverses une promenade paisible, le long des rives du Blavet. L'été, la ville s'ouvre aux touristes, intéressés par le château médiéval de la fin du XVe siècle, partiellement restauré, abritant chaque année une exposition estivale, et tout au long de l'année une œuvre d'un artiste japonais, Koki Watanabe, œuvre d'art contemporain qui s'inscrit dans le cadre du festival de L'Art dans les chapelles.

L'architecture de Pontivy est caractérisée par deux époques : la place du Martray, la rue du Fil et la rue du Pont sont au cœur de l'axe médiéval, où l'on pourra découvrir, le long de ruelles pavées, quelques maisons à colombages datant du Moyen Âge, contrastant fortement avec la ville construite sous l'Empire. Le second style purement napoléonien, avec ses rues tracées au cordeau et ses bâtiments institutionnels, tels que la caserne, le lycée Joseph Loth, la mairie et le tribunal, qui tous deux se font face de part et d'autre de la place d'armes actuellement la place Aristide-Briand,