Israël

Photos de Ephraim Loeb

Vous êtes sur le site   >>>   www.yvettedefrance.com

Rosh Hanikra et le port d'Acco

Depuis la haute antiquité, Rosh Hanikra a servi de point de passage aux caravanes commerciales et aux armées entre les civilisations du nord (Liban et Syrie) et du sud de la Méditerranée orientale (Palestine, Egypte et Afrique du Nord). Après le siège de Tyr en 323 avant J.-C., Alexandre le Grand fait creuser par son armée un tunnel dans ces falaises pour le passage de ses troupes.

Le paysage du Cap de Rosh Hanikra est unique en Israel.  Il résulte d’une faille et d’un glissement rocheux qui forment l’escarpement terrestre et marin.
Le littoral de la réserve naturelle comporte un mélange de roche et de sable qui forment des falaises 70 m de haut descendant verticalement dans la mer. L’érosion marine a creusé, au fil des millénaires, dans le calcaire tendre des falaises raides et blanches, une séries de galeries d’une longueur totale de 200m. Certaines communiquent entre elles. Plusieurs grottes sont accessibles uniquement par la mer, donc en plongée. Il est possible, bien que non conseillé, d’y nager. 
Suivant les heures de la journée et les saisons, l’éclairage des grottes change. Le coucher du soleil fait miroiter l’eau et les parois des grottes, les couleurs et les bruits peu communs de la mer les rendent particulièrement impressionnantes.
En 1968, un tunnel de 400 mètres de long a été creusé légèrement au-dessus de la surface de la mer, permettant à un large public de jouir du beau panorama du site

Le calcaire dur de la falaise et du littoral a favorisé l’éclosion d’une faune et d’une flore caractéristique formant une réserve naturelle.

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Saint Jean d'Acre Port d'Acco