Italie

Cinqueterre

Village italien

Photos de Enrico Cobianchi

Vous êtes sur le site   >>>   www.yvettedefrance.com

Les Cinque Terre forment une partie de la côte de la Riviera italienne, dans la Ligurie, à l'ouest de la ville de La Spezia. Les Cinque Terre comprennent cinq villages : d'ouest en est, Monterosso al Mare, Vernazza, Corniglia, Manarola et Riomaggiore.

Les Cinque Terre occupent un paysage accidenté et escarpé, sur lequel ont été construites au fil des siècles des terrasses permettant l'agriculture. Les villages sont bâtis sur la côte méditerranéenne, dans des criques et sur les falaises. Malgré la construction d'une route et d'une voie ferroviaire au XXe siècle, leur accès reste difficile.

Les Cinque Terre sont composées d'une étroite bande de terre comprise entre la mer Méditerranée et la ligne de crête qui les séparent du Val di Vara et de la Golfe de La Spezia . La zone montagneuse est parallèle à la côte et comprend des sommets de faible altitude comme le Mont Malpertuso ou le Mont Vè mais proches de la mer, Le littoral est bordé à l'ouest par le cap Mesco et se poursuit selon une direction sud-est jusqu'à Porto Venere, en comprenant de nombreuses baies et caps. La côte est rocheuse et escarpée, et dans certains cas presque verticale. Des plages de sable et de galets sont présentes près de Monterosso, Corniglia et Riomaggiore.

Les Cinque Terre connaissent un climat méditerranéen. Comme le reste de la Riviera, il s'agit d'une région de Ligurie où les températures hivernales sont plus douces que la moyenne, avec des moyennes proches de 9°C.

Le paysage des Cinque Terre se caractérise par la présence de milliers de kilomètres de restanques, soutenus par des murs en pierre sèche, où sont cultivés principalement des vignes, des oliviers, des agrumes, du basilic et des plantes médicinales. Au total, ces murs forment une longueur de 6 729 km. Cet ouvrage de terrassement, à pic sur la mer, a été construit à partir du XIe siècle avec les pierres et la terre trouvées sur place. La zone aménagée en terrasse atteint environ 1 400 ha et occupe la face côtière jusqu'à 450-500 mètres au-dessus du niveau de la mer, en débutant parfois au ras du rivage.

Pour rejoindre le territoire des Cinque terre, le moyen le plus simple est certainement le train depuis Gênes ou La Spezia. Et le train reste aussi la solution la plus pratique pour se déplacer entre les cinq villages du parc national.

Il y a également des sentiers pédestres entre ces villages.

 
 
 
 
 
 
 
 
 

Poursuivant vers l'est, après Monterosso, on atteint Vernazza. Le site est perché sur un petit promontoire rocheux, et autrefois le plus prospère des Cinque terre. Le château de la famille Doria et autres vestiges médiévaux rappellent son riche passé économique. Proche du petit port, l'église de la paroisse de St Marguerite d'Antioche, flanquée d'un haut clocher octogonal, domine la mer.

Riomaggiore est la plus orientale des Cinque Terre. Le centre historique, datant du XIIIe siècle, est situé dans la vallée du torrent Rio Maggiore, antique Rivus Major duquel il tire son nom. Près des ruines de l'ancien château du XVIe siècle, s'élève l'église Jean le Baptiste construite en 1340. Comme de nombreux

Manarola est le plus petit bourg. Il est établi sur un petit cap rocailleux escarpé de couleur sombre. Ses quartiers se développent dans un goulet fermé par deux éperons rocheux. Sur la partie sommitale du village s'élève une église gothique de 1388. Depuis Manarola,un parcours spectaculaire entre mer et montagne appelé Via dell'Amore permet de rejoindre Riomaggiore.

Corniglia est placé au centre de la frange côtière des Cinque Terre. Il est l'unique village à ne pas avoir une façade rurale donnant directement sur la mer. En retrait du littoral, il est niché sur la cime d'une colline entourée de restanques de vignes. Pour y accéder, il est nécessaire d'emprunter une longue rampe d'escaliers constituée de 377 marches ou de descendre la rue depuis la gare ferroviaire.

Monterosso al mare est le bourg le plus occidental du territoire des Cinque Terre. Il est situé au centre d'un petit golfe. Le vieux hameau conserve toujours le caractère médiéval originaire avec ses case-torri (maisons-tours) et carruggi (ruelles étroites). L'une des anciennes tours défensives, transformée en campanile, abrite aujourd'hui la cloche de l'église Saint Jean Baptiste. A l'ouest de la commune, se découvre la plus grande et la plus fréquentée des plages du littoral des Cinque Terre.