Inde

Photos de Oliver Raus

Vous êtes sur le site   >>>   www.yvettedefrance.com

La vache 

La vache l'animal paisible en Inde, ce ruminant que l’on trouve absolument partout. Pillant les étalages de fruits et légumes, interrompant le trafic routier et parfois même ferroviaire, agrémentant de ses déjections les endroits les plus divers, les quelques 250 millions de bovins occupent une place centrale dans les croyances des Hindous. La vache est supposée être le symbole vivant de la Terre Nourricière, représentant la fertilité et l’abondance, elle est donc sacrée.

Elle fournit bien entendu le lait, aliment de base qui sert également à la production de fromage ou de beurre, mais également du combustible, grâce à ses bouses.

Ainsi dans les villes, les vaches servent à nettoyer les rues de tous les déchets comestibles… Même le papier journal y passe ! Il n’est donc pas rare de croiser des vaches la tête enfoncée jusqu’au cou dans les poubelles. Les dites poubelles étant d’ailleurs pivotantes pour faciliter leur accès ! 

Cependant le cheptel n’en est pas moins en mauvais état… Les vaches donnent peu de lait et la plupart des bêtes manquent de nourriture…

On dit ici que la vache est aussi sacrée que le Gange et il n’est pas de pire péché que de tuer une vache, ou pire encore, de consommer sa chair… Même les hamburgers de chez Mc Do sont réalisés à partir de substituts à base de soja !

Le plus surprenant ce sont les énormes taureaux,  marqués du trident de Shiva, en l’honneur de Nandi, sa monture. Dans les premiers écrits bouddhistes, la vache apparaît également au côté du jeune Krishna, à l’époque où il fut berger, sous le nom de Gopi (qui représente plus exactement le troupeau). La vache est aussi fortement associée avec le feu sacrificiel  et les cérémonies funéraires. 

On trouve également de gros buffles noirs que l’on mène en troupeaux aux bords des fleuves et rivières afin de les laver, de les abreuver et de les rafraîchir…  Après quelques jours, on n’y fait d’ailleurs pratiquement plus attention, voire on se surprend à leur caresser le flanc

Les bêtes à cornes ont été déclarées indésirables à New Delhi, en Inde, où les employés municipaux les chassent au lasso. Prenant des allures de cow-boys, ces derniers doivent pourchasser vaches et autres buffles errants qui perturbent la circulation de la mégapole ou attaquent les piétons.

Dans cette capitale polluée à outrance, on peut voir vaches et buffles errants ou assoupis dans les parcs, sous les échangeurs, sur les trottoirs, le museau dans une poubelle avalant papiers journaux et sacs plastiques et surtout en pleine rue au milieu des voitures, des auto-rickshaw et des scooters.
Ces bovins font bien le bonheur des touristes mais ils sont un vrai  casse-tête pour les automobilistes dans cette ville où la circulation s’intensifie chaque jour. Si l'on fonce par mégarde dans un buffle, très respecté dans l'hindouisme pour être la monture de Shiva, le dieu destructeur, la voiture est cassée à coup sûr. Si c'est dans une vache, symbole de fertilité à qui l'hindouisme accorde un  statut sacré, on risque de se faire attaquer par une foule en colère: tuer une vache est interdit dans le nord de l'Inde.
Les embouteillages et accidents de la route ne se comptent plus. En février, une voie empruntée par 80.000 automobilistes aux heures de pointes, a été bloquée quatre heures par un buffle qui refusait de partir.