Turquie

Saratli

Photos de Christian Contini        

Vous êtes sur le site   >>>   www.yvettedefrance.com

les cappadociens, pour se protéger des hordes d’envahisseurs, avaient imaginé une  défensive élaborée avec la construction ou plutôt le creusement de villes souterraines !

Saratli, un petit hameau rural au milieu de champs de céréales baignés par la douce lumière d’un soleil de fin d’après-midi, quelques maisons de pierre séparées par un chemin de terre, une porte entourée de linteaux de pierres … après c’est le règne du noir. S’ensuivent des pas à tâtons guidés par les mains qui longent les parois terreuses puis un passage dans un long corridor, bien étroit  une succession de marches et de couloirs éclairés par la très faible lueur de lampes électriques disposées le long du parcours  nous voilà arrivés dans la première pièce. Une imposante meule de pierre est posée à côté de l’entrée, elle servait en cas d’attaque à bloquer l’ouverture du tunnel.

Des cités souterraines comme à Saratli, il y en a 37 dans toute la Cappadoce, toutes étaient composées de plusieurs étages avec de multiples chambres, cuisines, entrepôts reliés par des galeries. L’aération se faisait par des corridors et l’approvisionnement en eau par des puits creusés dans l’étage le plus profond, rien ne manquait. Il y avait même des écoles et des églises dans ces  taupinières

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Sortie