Pays Bas

Delf

Photos de Christian Contin

Vous êtes sur le site   >>>   www.yvettedefrance.com

Delft est une ville et commune de la province néerlandaise de Hollande-Méridionale. Elle est située entre La Haye et Rotterdam et sur le canal du Rhin à la Schie

Le , la commune de Delft compte 100 051 habitants.

Le nom vient de « delven » qui veut dire « creuser » en référence au plus ancien canal de la ville, de oude delft. Delft est une ville de plus de 750 ans et elle obtient ses droits de cité du comte Guillaume II de Hollande en 1246.

En 1572, Guillaume d'Orange s'installe à Delft. Il est la figure principale de la révolte contre l'Espagne qui conduit à l'indépendance des Provinces-Unies (qui comprennent les Pays-Bas actuel mais aussi l'essentiel de la Belgique), ce qui lui vaut le surnom de « père de la patrie » Guillaume d'Orange est assassiné en 1584 à Delft et enterré dans la nieuwe kerk église nouvelle. Ses descendants dont les actuels souverains des Pays-Bas se font depuis lors inhumer à Delft.

Delft était également l'un des sièges de la Compagnie néerlandaise des Indes orientales créée en 1602 qui détenait le monopole du commerce entre l'Asie et les Provinces-Unies. Ce commerce est à l'origine de la fabrication de faïence dans la ville.

Le , la ville est ravagée par l'explosion d'environ 30 tonnes de poudre à canon stockées dans son arsenal, qui détruisit une bonne part de la ville, tuant une centaine de personnes et en blessant plusieurs milliers.

De nos jours, Delft se profile comme une ville étudiante. L'Université de technologie de Delft  est très réputée, aussi bien aux Pays-Bas qu'à l'étranger. Avec ses 13 000 étudiants, la TU est devenu un pilier du savoir au niveau technologique aux Pays-Bas. L'institut de recherche national TNO possède aussi des laboratoires à Delft et travaille sur certains domaines étroitement avec l'école polytechnique.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

faïence de Delft la production des manufactures hollandaises dont la plupart étaient installées dans la région de Delft à partir du XVIIe siècle.
Les faïences de Delft acquirent leur notoriété grâce à la finesse des pièces, à la qualité de leur émaillage, et à la finesse de leurs décors peints. L'émail stannifère blanc utilisé permit aux faïenciers hollandais d'approcher l'aspect de la porcelaine chinoise, largement diffusée dans le pays grâce à la Compagnie néerlandaise des Indes orientales.

Les manufactures de faïences de Delft furent réputées à partir du début du XVIIe siècle. Des potiers italiens qui maîtrisaient les techniques de la majolique s'étaient installés à Anvers dès le début du XVIe siècle. La prise de la ville par les troupes de Philippe II en 1585 les poussa à quitter la ville, ravagée à l'issue d'un siège de treize mois. Plusieurs s'installèrent à Delft.

L'un des premiers potiers installés à Delft fut Hannen Pietersz, originaire de Haarlem. En 1600 il y fonda l'atelier de poterie "Les quatre Héros romains" « De vier Romeinse Helden ». En 1611, il figure en qualité du plus ancien, sur la liste de la guilde de Saint-Luc fondée cette même année. Il décéda en 1616. La qualité de faïence de Delft datée la plus ancienne revient à une petite carafe à eau aromatique conservée au musée de Nienburg Allemagne. Elle est datée de l'année 1609.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Sortie