Chypre

Larnaca

Photos de Dominique Buttigieg

Vous êtes sur le site   >>>   www.yvettedefrance.com

 

 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Larnaca 100 000 habitants environ est une commune chypriote située dans le district de Larnaca.
Sous l'antiquité, elle est aussi connue sous le nom de Cition en grec ou Citium en latin.

La ville est desservie par l'aéroport international de Larnaca. Elle est traversée par les autoroutes A2, A3 et A5 et les routes nationales B2, B3, B4 et B5.

Larnaka ou Larnaca est souvent la première ville chypriote que l'on découvre en arrivant, son aéroport inauguré fin 2009 étant le principal de l'île. Bordée de grands palmiers, sa promenade de bord de mer est sans doute l'une des plus belles de Chypre. Le soir venu, il fait bon s'y promener et se reposer dans l'une des multiples tavernes de l'ancien quartier turc. A l'ouest de la ville se trouve un fort érigé par les turcs en 1625. Il abrite aujourd'hui le musée Médiéval local. Larnaca  est une agréable ville portuaire et balnéaire. Promenade bordée de palmiers le long de la plage où se concentre l'afflux de touristes, marina moderne pour les plaisanciers, ancien quartier turc au bord de l'eau animé de tavernes sympathiques, c'est en somme une ville où le piéton se plaira. Au bout de cet alignement de palmiers, se trouve un fort du 17ème siècle qui abrite le Musée médiéval de Larnaca. Il est également possible, à partir de cette forteresse, de se diriger vers le centre de la ville où se situe l’un des lieux favoris des habitants, qui n’est autre que l’église de Saint Lazare. Après sa résurrection octroyée par Jésus, Saint Lazare choisit de vivre sa seconde vie en tant qu’archevêque de Chypre. Selon les dires, il reposerait sous l’autel de l’église. l'église Saint-Lazare qui date de la fin du IXe siècle, fut construite à l'emplacement du tombeau de Lazare de Béthanie qui, après sa résurrection, fut ordonné évêque par Saint Barnabé, se serait rendu à Chypre où il aurait exercé son ministère la Synagogue de Larnaca  On peut visiter l'ancienne mosquée d'Al Kébir, et se balader encore dans les ruelles ombragées où se mêlent la foule et les marchands ambulants. Comme la plupart des stations balnéaires de l'île, la zone hôtelière se trouve en dehors de la ville, en direction d'Ayia Napa. Les immeubles massifs, les bars, les restaurants et commerces s'alignent sans charme et forment un ensemble discontinu qui s'apparente à une sorte de banlieue touristique. Certains établissements tirent leur épingle du jeux en parvenant à créer un espace tranquille, et parfois intime, face à la Méditerranée. 

L’accueil ne pourrait pas y être plus ensoleillé. Vue du ciel, cette ville a tout pour séduire : une mer bleu profonde et des plages de sable clair sous un ciel éblouissant. Au port de plaisance, yachts et bateaux du monde entier dansent sur l’eau miroitante et le long du périmètre du port se dessine la célèbre promenade des palmiers.
Nommée Kition à l’origine, la ville de Larnaca atteint son apogée comme centre commercial au 17ème siècle lorsque les consulats y étaient établis. L’une des plus anciennes cités au monde habitée depuis toujours, Larnaca abonde en sites tels ces deux merveilleux musées : le Musée byzantin d'Ayios Lazaros ainsi que le Musée de la Fondation Pierides. Tous deux contiennent d’exceptionnelles pièces d’art méditerranéen.

Sortie