Ile de Crète

Knossos

Photos de Dominique Butti

Vous êtes sur le site   >>>   www.yvettedefrance.com

Au large, dans la mer vineuse, est une terre, aussi belle que riche, isolée dans les flots: C'est la terre de crête, aux hommes innombrables, aux quatre-vingt-dix villes, dont les Langes se mêlent; côte à côte, ont y voit des Achéens, Kydoniens, vaillants Etéocrète, Doriens tripartites et Pélasges divins; parmi elles, Cnossos; grande ville éclatante de ce Roi Minos que le grand Zeus, toutes les neuf années, prenait pour confident.

Cnossos le palais mythique de Minos

Cnossos constitue le site le plus remarquable de la Crête. Il s'agit du plus grand et du plus prestigieux des palais Minoens. Il se trouve à 5 Km au sud D'Héraklion capitale de la Crête. C'est ici que se trouvent les vestige du plus grand palais de la Civilisation Minoenne. C'est dans ce palais qu'habitât Minos .qui naquit de l'union de Zeus et Europe. La ville fut habitée des l'époque néolithique vers 4000-5000 av.J.C. et elle constitua le noyau de la Création du premier état grec de la première religion et du premier art de style hellène. Le palais fut construit sur une surface de 22.000 m2. tout autour s'étendait la ville qui comptait entre 80.000 et 100.000 habitants, et possédait Amnissos et Héraklion pour port 

Knossos également connu comme Labyrinth , ou palais de Knossos, est le plus grand âge du Bronze site archéologique sur la Crète et sans doute la politique et de centre cérémoniel de la civilisation minoenne et de la culture. Le palais apparaît comme un dédale de salles de travail, espaces de vie, et magasins à proximité d'une place centrale.  Des images détaillées de la vie crétoise dans l'âge du bronze sont fournies par les images sur les murs de ce palais.  Il est également aujourd'hui une destination touristique, car il est près de la principale ville de Heraklion et a été considérablement restauré par l'archéologue Arthur Evans .

La ville de Knossos est resté important grâce à la romaine et des périodes classique, mais sa population déplacée vers la nouvelle ville de Handaq (moderne Héraklion ) au cours de la 9ème siècle AD.Aujourd'hui, le nom est utilisé seulement pour le site archéologique situé dans la banlieue d'Héraklion. Les ruines de Knossos ont été découverts en 1878 par Kalokairinos Minos, un marchand crétois et antiquaire