Hong Kong

Photos de Pierre Letourneau

Vous êtes sur le site   >>>   www.yvettedefrance.com

 
Hong Kong est la plus grande et la plus peuplée des deux régions administratives spéciales de la République populaire de Chine Elle compte environ sept millions d'habitants. Hong Kong est située sur la rive orientale de la Rivière des Perles, sur la côte Sud de la Chine et elle est baignée par la mer de Chine méridionale. Elle jouxte la province du Guangdong au nord. Hong Kong est la ville la plus riche de Chine ; son économie est une des plus libérales au monde. C'est un pôle financier et commercial d'envergure mondiale.La ville compte 20 500 résidents britanniques La majorité est composée d'expatriés employés par des multinationales ou des entrepreneurs installés avec leur famille. Depuis la rétrocession, les rues ont gardé leur double nom, en anglais et en cantonais .Depuis les années 1980, les relations avec la Chine continentale ont pris une ampleur nouvelle. La région du delta s'est ouverte aux investissements étrangers, et a connu un spectaculaire développement économique. Dans ce processus, Hong Kong a joué un rôle majeur, c'est en effet de là que sont venus la plupart des capitaux. Aujourd'hui, les relations d'interdépendance entre la Chine et Hong Kong sont très fortes. La géographie de la région a en partie été réorganisée en fonction de Hong Kong

Hong Kong est de loin la ville la plus riche de Chine continentale  Son économie est depuis quinze ans la plus libérale du monde. Les taux de prélèvements obligatoires sont bas et les législations peu contraignantes.

L'île de Hong Kong fut la première région habitée par les colons anglais. Elle est assez montagneuse et la population se concentre dans sa partie nord. Aujourd'hui encore, c'est le coeur politique et économique de la RAS. C'est aussi là que les habitants ont les revenus les plus élevés. La région administrative de Hong Kong, en grande partie montagneuse, couvre 1 100 km carrés et donne largement sur la mer. Elle est composée d'un archipel de deux cent quarante-trois îles et d'une partie continentale située à l'extrémité sud-est du delta de la rivière des Perles, une plaine fortement peuplée qui forme le cœur de la province du Guangdong. La péninsule de Kowloon, fait face à la côte nord de l'île. Ce fut la deuxième région à être urbanisée et les densités résidentielles y sont particulièrement fortes, dépassant les 30 000 habitants au kilomètre carré. Mong Kok, l'un des quartiers de Kowloon, serait l'endroit de la planète avec la plus forte densité de population au monde, avec des chiffres allant de 150 à 200 000 habitants au km². Kowloon était initialement un quartier populaire, abritant des immigrants de Chine continentale. A partir de la fin des années 1990, de nombreux gratte-ciel relativement luxueux y ont été construits, notamment du complexe d'Union Square. Beaucoup de ces gratte-ciel sont résidentiels, mais le plus haut d'entre eux, l'International Commerce Centre (484 mètres), abritera un hôtel, le Ritz Carlton, et des bureaux. Une plateforme panoramique sera ouverte aux visiteurs. Il sera définitivement achevé au 1er trimestre 2010. Les régions les plus densément urbanisées sont le nord de l'île de Hong Kong et la péninsule de Kowloon qui lui fait face. Dans les autres régions, les densités sont moins fortes mais en nette augmentation. Il existe divers points densément urbanisées, qui alternent avec des régions peu construites. En tout, environ un tiers du territoire est construit. De manière générale les zones montagneuses sont nettement moins denses que le littoral.

Transports : Hong Kong bénéficie de bonnes infrastructures de transport. Le réseau ferré urbain, le MTR est bien développé. Il est souterrain dans les zones les plus peuplées. Dans le MTR, il y a 150 gares. Le MTR transporte 3.5 millions de personnes par jour.Les communications avec la Chine se sont développées. Il existe au moins depuis 2002 un train direct de la gare du Nord de Canton jusqu'à la gare centrale de Hongkong qui prend à peu près 1h30. Un contrôle frontalier est cependant effectué dans la gare.Il existe également un funiculaire, construit en 1888, le Peak Tram, qui relie le quartier de Central au sommet de Peak Victoria. Moyen de transport touristique incontournable, il permet aussi aux habitants de Peak Victoria de rejoindre leurs habitations, grâce à plusieurs stations intermédiaires.L'île de Hong Kong comporte différentes voies de tramway à impériale, reliant d'Est en Ouest l'extrémité Nord de Hong Kong Island. L'infrastructure routière de Hong Kong, d'excellente qualité, est parcourue par une myriade de taxis et de très nombreuses lignes de bus. Trois tunnels routiers traversant le port relient l'Île au continent. Un projet pharaonique projette de relier Hong Kong à Macao et Zhuhai par un pont routier marin de plusieurs dizaines de kilomètres. Depuis sa création à la fin du XIXe siècle, le Star Ferry est certainement l'une des icônes de Hong Kong. Il dessert quatre lignes à travers le Victoria Harbour en transportant près de 53000 passagers par jour[8]. De nombreux autres services de ferry desservent de nombreuses et très régulières lignes vers les îles de Hong Kong et des Nouveaux Territoires, Macao et quelques villes de la République populaire de Chine.L'aéroport international de Hong Kong Chep Lak Kok est l'un des plus importants aéroports du monde et constitue l'un des principaux points d'entrée et de sortie de l'Asie pour les passagers et le fret. Il a remplacé l'ancien aéroport Kai Tak de Kowloon en 1998. Consacré par les passagers et Skytrax comme l'un des meilleurs aéroports du monde, il accueille plus de 85 compagnies aériennes et est le principal HUB des compagnies locales Cathay Pacific, Dragonair, Hong Kong Express Airways et Hong Kong Airlines. Le Hong Kong Government Flying Service est une unité gouvernementale équipée d'hélicoptères et avions utilitaires.

Le climat de Hong Kong est un climat subtropical à hiver sec mais la pluie y est très rare; les températures oscillent généralement entre 13° et 22°.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Colonie britannique à partir de 1842, rétrocédée à la Chine en 1997, Hong Kong demeure fondamentalement différente du reste de la République populaire de Chine. Une loi fondamentale particulière détermine son régime politique. Elle obéit au principe « un pays, deux systèmes », qui permet à Hong Kong de conserver son système légal, sa monnaie, son système politique, ses équipes sportives internationales et ses lois sur l'immigration. Selon les termes de la déclaration sino-britannique commune, la Chine a promis que Hong Kong garderait une relative autonomie jusqu'à au moins 2047, soit 50 ans après le transfert de la souveraineté.
Bien qu'occupé depuis le néolithique au moins, le territoire de ce qui constitue aujourd'hui Hong Kong est resté hors de la plupart des événements majeurs de la Chine impériale pendant toute son histoire. Il ne commença à devenir un point d'attraction mondiale qu'à partir des années 1840, lorsqu'il devint un avant poste européen en Extrême-Orient. Possession anglaise à partir de 1842, Hong Kong est revenu à la Chine en 1997. Il est depuis le territoire le plus riche de la république populaire.

Deux faits importants expliquent une grande partie de la géographie hong kongaise. D'une part le relief présente fait naître d'importantes contraintes, collines et montagnes anciennes occupant une grande partie du territoire. D'autre part, l'île de Hong Kong a été la première colonisée, les régions plus septentrionales s'étant urbanisées plus tardivement. Sur l'île de Hong Kong, le cœur historique du territoire, le pic Victoria s'élève à 554 mètres. Au centre des Nouveaux Territoires, le point culminant, le Tai Mo Shan atteint les 958 mètres. Les principales plaines sont situées dans le nord, et se trouvent donc un peu excentrées par rapport au cœur historique.

Hong Kong est dirigée par un chef de l'exécutif qui placé à la tête du gouvernement pour cinq ans Depuis 2005, ce poste est occupé par Donald Tsang.

Le gouvernement est composé de 14 ministres responsables devant le chef de l’exécutif. Il est assisté d’un conseil, l'executive council. Le Parlement adopte les lois mais ne contrôle pas l’exécutif. Il est composé de 60 membres, une moitié étant élue au suffrage universel dans des circonscriptions géographiques, l’autre étant élue dans des circonscriptions dites « fonctionnelles » constituées selon le secteur d’activité.

Le 29 décembre 2007 le gouvernement chinois a annoncé que le suffrage universel, présenté par la constitution de Hong-Kong comme objectif ultime pour être mis en place en 2017

Hong Kong s'est d'abord développé en tant que port commercial. À partir des années 1950, l'industrie, et particulièrement le textile prennent une place majeure. Hong Kong bénéficie alors de l'afflux de main d'œuvre bon marché. Cependant, la hausse du niveau économique entraine le développement des services à partir des années 1970. Elles prennent bientôt le pas sur les activités industrielles.
Hong Kong, territoire petit et spécialisé économiquement dépend beaucoup des échanges avec l'extérieur. La valeur des importations et des exportations est supérieure au PIB. La ville de plus en plus intégrée fonctionnellement à la République populaire de Chine, avec laquelle elle réalise 47 % de ses échanges Les investissements hongkongais en Chine, notamment dans le Guangdong, sont également très importants. Ses liens étroits avec la Chine et son statut autonome offrent à Hong Kong le rôle d’intermédiaire entre la Chine continentale et Taïwan.Le tourisme joue un rôle croissant. Plusieurs villes concourent comme centre financier mondial. Comme centre financier, Hong Kong est concurrencée par Singapour, et, dans une moindre mesure, par Shanghai. Selon la banque d'affaires Merrill Lynch, la pollution atmosphérique à Hong Kong diminue fortement la compétitivité de Hong Kong, en particulier face à Singapour, les travailleurs hong-kongais et leurs familles préférant quitter Hong Kong pour préserver leur santé. Hong Kong est la cinquième aire urbaine de Chine , Hong Kong est un des territoires les plus peuplés au monde La population de la ville subit un vieillissement
 
Destination touristique et commerciale internationale, Hong Kong vend simultanément la dernière mode européenne et des vêtements chinois traditionnels. Le contraste est saisissant entre les centres commerciaux ultramodernes et les marchés typiques de Stanley ou Jade. On trouve dans chaque quartier des boutiques vendant des herbes médicinales chinoises, notamment le long de Bonham Strand à Sheung Wan. L'effervescence de la ville se retrouve la nuit dans les quartiers de Lan Kwai Fong et Wanchai.

L'industrie du divertissement est centrée autour du cinéma hongkongais et de la cantopop. Ces deux industries sont étroitement liées, par les capitaux mais surtout par les stars qui passent presque systématiquement d'un milieu à l'autre. Ces stars ont d'ailleurs souvent émergé à la télévision, très populaire depuis 1967. Télévision, cinéma et musique connaissent un succès local et international considérable, exportant notamment dans les communautés chinoises émigrées. Le théâtre occidental et l'opéra cantonais coexistent sur les scènes.

Le cantonais est l'une des langues officielles de Hong Kong. Il est parlé et enseigné dans les écoles. Son utilisation est généralisée aussi bien dans la vie familiale que dans la vie sociale. L'influence des médias et la culture musicale de la cantopop assurent une place importante au cantonais autant à Hong Kong qu'au Guangdong voisin et que dans les communautés chinoises d'outre-mer (San Francisco, Vancouver, Toronto, New York, Los Angeles et la Malaisie). Hong Kong est devenu le centre culturel de l'aire cantonaise, ayant détrôné Canton où cette langue n'a aucun statut officiel face au mandarin. L'anglais est assez répandu. Il est parlé surtout dans les rapports commerciaux et avec tous les étrangers en général. Le gouvernement hongkongais a une politique de bilinguisme dans l'affichage (signalisation routière bilingue, sous-titres des films projetés en salle ou à la TV, etc.). Il est enseigné dans toutes les écoles depuis le primaire, de nombreux spots télévisés encouragent les Hongkongais à apprendre l'anglais pour communiquer avec les étrangers et faire de brillantes études. On estime qu'un tiers de la population est capable de l'utiliser couramment

En vertu de la loi fondamentale de Hong Kong et de la déclaration commune sino-britannique, Hong Kong a un système légal et judiciaire distinct de celui de la Chine continentale.Hong Kong a ainsi gardé la tradition du Common law établi lors de la colonisation britannique alors que la Chine continentale obéit à un système de droit civil. De plus, les règles du common law et les lois en vigueur avant la rétrocession restent valables sauf si elles contredisent la loi fondamentale. Hong Kong n'obéit pas aux lois nationales de la République populaire de Chine sauf exceptions (défense, affaires étrangères)

L'article 84 de la loi fondamentale de Hong Kong autorise les tribunaux hongkongais à se référer aux décisions rendues par les autres tribunaux de common law, selon le principe du précédent. Les articles 82 et 92 autorisent l'invitation de juges d'autres juridictions de common law à participer à la procédure de la Cour d'Appel finale de Hong Kong et à siéger comme juge de Hong Kong.

À partir des années 1840, les Anglais occupent le territoire pour des raisons stratégiques : il se situe à la sortie du delta de la rivière des Perles, une grande région commerciale. Plus précisément, sa position lui permet de contrôler Canton, qui était dans la première moitié de XIXe siècle le principal port de commerce chinois, sur la rivière des perles situé 170 kilomètres en amont sur le fleuve.

Vers 1839, l'île de Hong Kong ne compte qu'environ 7500 habitants, pêcheurs surtout, et producteurs de charbon de bois. Toutefois, elle occupe une position stratégique, devant le delta de la rivière des Perles et à proximité de Canton, alors le principal port de Chine du Sud. Pour cette raison, les troupes britanniques l'occupent lors de la Première guerre de l'opium, entre 1839 et 1842. Par le traité de Nankin, la Chine cède officiellement l'île au Royaume Uni. Dix ans plus tard, l'île compte 33 000 habitants. À partir des années 1850, la rébellion Taiping entraîne l'arrivée de nombreux réfugiés.

À l'issue de la Seconde guerre de l'opium 1856-1860, le territoire de Hong Kong s'agrandit : la Chine doit abandonner la péninsule de Kowloon, situé au nord de l'île (convention de Pékin, 1860 . Le recensement de 1865 compte 125 504 résidents, dont 2 000 européens ou américains.

En 1898, l'Allemagne, la France et la Russie acquièrent des droits sur différents territoires chinois. Par réaction, le Royaume-Uni cherche à agrandir leur colonie de Hong Kong. Ils signent avec la Chine la « deuxième convention de Pékin », qui leur attribue un bail de 99 ans sur des zones adjacentes à Kowloon et sur quelques îles. Ces espaces, connus sous le nom de Nouveaux Territoires, restent longtemps peu utilisés. Les projets de développement importants ne datent que des années 1970.

La croissance démographique se poursuit, et différentes activités économiques se développent. La population reste pourtant assez pauvre en moyenne. Hong Kong compte 1,6 millions d'habitants en 1941 Le territoire souffre très fortement lors de l'occupation japonaise après l'attaque de Hong Kong par le Japon, et la population redescend à 600 000. Avec l'arrivée au pouvoir des communistes en Chine (1949) se produit un afflux de réfugiés.

Hong Kong connaît à partir des années 1960 un essor économique. Celui-ci est d'abord fondé surtout sur le textile, puis, à partir des années 1970, la finance prend une place prépondérante.

Les Nouveaux Territoires ayant été cédé pour 99 ans, ils sont revenus à la Chine en 1997. L'île de Hong Kong et Kowloon en revanche peuvent théoriquement rester anglaise. Cependant, par Déclaration commune sino-britannique, signée le 19 décembre 1984, le Royaume-Uni s'engage à remettre à la Chine l'ensemble de la colonie en 1997. La République populaire quant à elle s'engage à garder le régime économique et le mode de vie hongkongais pendant 50 ans. C'est la politique dite « un pays, deux systèmes ». Le 1er juillet 1997, Hong Kong devient la première région administrative spéciale chinoise. L'événement donne lieu à une cérémonie retransmise dans le monde entier.

Hong Kong fut touchée par la crise asiatique de 1997,

Sortie