Kinnear’s Mills

Vous êtes sur le site   >>>   www.yvettedefrance.com

Kinnear’s Mills

Population : 359  Superficie : 93,18 km2

 

C'est dans un décor digne d'une carte postale qu'est situé Kinnear's Mills, entouré de montagnes et parcouru par la rivière Osgood, témoin de l'époque révolue des moulins. C'est cette industrie qui a donné naissance dans les années 1820 à ce petit village que l'on qualifie souvent de «petite Suisse du Québec » ou bien de «paroisse au 4 clochers» rappelant les nombreuses églises.

On peut y découvrir :

Le Camping Soleil et ses nombreuses activités  Le site historique de Kinnear's Mills  Animation en costumes d'époque  Sentiers pédestres nature avec panneaux d'interprétation
chute Bailey : baignade dans des bassins d'eau cristalline (3 km) sentier historique : magnifiques points de vues sur les montagnes et érablières (8 km)

Le canton de Kinnear’s Mills est un joli petit village de la municipalité régionale de comté de l’Amiante, en Chaudière-Appalaches, situé sur le circuit historique des chemins Craig et Gosford. Aujourd’hui, il est peuplé par environ 350 Kinnearoises et Kinnearois. La superficie de la municipalité est de 93 kilomètres carrés.

Le canton de Kinnear’s Mills fut fondé et colonisé par des Écossais, des Irlandais et des Anglais au début du XIXe siècle.
 
La municipalité fut créée en 1845 sous le nom de Canton de Leeds, mais vers la fin du XXe siècle, son nom a changé pour Kinnear’s Mills, afin d’éviter la confusion avec le village de Saint-Jacques-de-Leeds, que les résidents appellent aussi Leeds, alors que cette municipalité a été toujours appelée Kinnear’s Mills dans l’usage local.

M. James Kinnear possédait des moulins dans ces lieux au milieu du XIXe siècle et c’est pourquoi le nom porte l’élément mills : moulins. En fait, le premier moulin a été érigé par M. John Lambie sur la rivière Osgood, ainsi quand James Kinnear, son neveu, fait l’acquisition des moulins, un hameau y existe déjà. Vers la fin des années 1870, Kinnear’s Mills devient une municipalité de plus de 1 800 habitants.

Ensuite, après la découverte du minerai et l’expansion minière que connaissent les cantons de Thetford et Broughton, Kinnear’s Mills se consacre à la production agricole jusqu’à la fin du XXe siècle, quand la collectivité de Kinnear’s Mills décide de soutenir le développement touristique et obtient des subventions dans le cadre du programme gouvernemental du Pacte rural, un programme visant à renforcer et soutenir le développement des milieux ruraux.

Outre les moulins, la municipalité a toujours été connue sous le surnom de « Paroisse aux clochers » en raison des quatre chapelles de confessions diverses établies dans la municipalité.

Les voyageurs qui circulent sur le circuit historique des chemins Craig et Gosford, peuvent se rendre au Site historique de Kinnear’s Mills. Les sentiers pédestres aménagés autour du village, invitent aux calmes promenades dans les forêts avoisinantes, dans un décor enchanteur, entouré de montagnes, sur les bordures de la rivière Osgood.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

Sortie

Yvette Piel