Canada

Banff

Photos de Thérèse Lacasse

Vous êtes sur le site   >>>   www.yvettedefrance.com

Banff

Le parc national de Banff  en Alberta est situé dans les montagnes Rocheuses canadiennes, à 120 km à l'ouest de la ville de Calgary, dans la province de l'Alberta. Sa date de création, 1885, en fait le plus ancien parc national canadien. Il est également inscrit depuis 1985  au patrimoine mondial de l'UNESCO avec les autres parcs des montagnes Rocheuses canadiennes.

Ses 6 641 km2 de terrains montagneux comprennent de nombreux glaciers et champs de glace, des zones de forêts denses de résineux, et des paysages de type alpin. Le parc est prolongé au nord par le parc national de Jasper. À l'ouest s'étendent le parc national de Yoho, le parc national de Kootenay. La seule localité importante du parc est Banff, où se situe le centre d'information.

La construction, à la fin du XIXe siècle, du chemin de fer Canadien Pacifique joue un rôle décisif dans le développement économique de Banff. C'est un peu plus tard, au début du XXe siècle, que débute la construction de liaisons routières rapprochant Banff du reste de la région. Ces routes, parfois construites par des prisonniers des camps d'internement, font partie des projets de travaux publics encouragés à l'époque de la Grande Dépression pour résoudre les problèmes socio-économiques. Depuis les années 1960, les différents équipements et infrastructures disponibles au parc sont ouverts au public pendant l'année entière, et le nombre de visiteurs ne cesse d'augmenter, pour dépasser les 5 millions dans la seule année 1990. En outre, des millions d'autres voyageurs traversent chaque année le parc national en empruntant la Route transcanadienne

La route transcanadienne traverse le parc national de Banff, en partant de Canmore, à l'est, jusqu'au parc national de Yoho, en Colombie-Britannique, à l'ouest, en passant par Banff et Lake Louise et le col du Cheval-qui-Rue. La ville de Banff est le principal carrefour commercial dans le parc national. Le village de Lake Louise est situé à la jonction de la route Transcanadienne et de la promenade des Glaciers.
Le paysage de Banff est également marqué par l'érosion glaciaire, avec des vallées profondes en forme de U et de nombreuses vallées suspendues qui se terminent souvent en chute d'eau. Des montagnes à l'aspect pyramidal, telles que le mont Assiniboine, ont été façonnées par l'érosion glaciaire. De nombreuses petites gorges existent également, comme le canyon Mistaya et le canyon Johnston. L'altitude dans le parc varie de 1 350 m dans la vallée de la Bow à 3 618 m au sommet du mont Assiniboine.
Chaque hiver, en moyenne, il tombe 234 cm de neige sur la ville de Banff et 290 cm sur le lac Louise. Pendant les mois d'hiver, les températures à Banff sont modérées, par rapport à Edmonton et aux autres zones du centre et du nord de l'Alberta, en raison du vent Chinook et autres influences océaniques de la Colombie-Britannique.  La ville de Banff, fondée en 1883, est le principal centre commercial du parc national de Banff, ainsi qu'un pôle d'activités culturelles. Banff est le foyer de plusieurs institutions culturelles dont le lieu historique national du Musée-du-Parc-Banff, le musée Whyte, le musée Luxton, le centre culturel de Banff, le lieu historique national Cave and Basin et plusieurs galeries d'art. Tout au long de son histoire, Banff a accueilli de nombreux événements annuels dont les journées Banff Indien depuis 1889 et le Carnaval d'hiver de Banff depuis 1976. Depuis cette même année, le centre culturel organise le festival du film de montagne de Banff. La rivière Bow traverse la ville et offre le spectacle des chutes Bow à la sortie de la ville.
 la ville de Banff a une population de 8 720 habitants, dont près de 7 437 sont des résidents permanents

Pendant la Première Guerre mondiale, les immigrants d'Autriche, de Hongrie, d'Allemagne et d'Ukraine sont envoyés à Banff pour travailler dans des camps d'internement. Le camp principal est situé à Castle Mountain, puis est transféré à Cave and Basin durant l'hiver. Beaucoup d'infrastructures et de routes sont réalisées par ces internés canadiens d'origine slave.

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, des camps d'internement sont, une nouvelle fois, mis en place à Banff, avec des camps installés à Lake Louise, Stoney Creek, et Healy Creek. Les prisonniers sont, en grande majorité, des mennonites de la Saskatchewan. Les Japonais ne sont pas internés à Banff au cours de la Seconde Guerre mondiale, mais plutôt dans le parc national Jasper, où les détenus travaillent sur la route Yellowhead et d'autres projets.
Les activités liées aux sports d'hiver commencent à Banff dès février 1917, avec le premier Carnaval d'hiver de Banff. Un grand palais de glace, construit par les internés des camps, est la vedette du carnaval 1917.

Le Canada s'est porté candidat plusieurs fois pour l'organisation des Jeux olympiques d'hiver, en proposant le site de Banff. La première fois en 1964, mais le comité olympique choisit Innsbruck, en Autriche. Une deuxième tentative est faite en 1968, mais les Jeux d'hiver sont attribués à Grenoble en France. Une fois de plus, Banff se porte candidat pour les olympiades d'hiver de 1972, avec le projet de les organiser à Lake Louise. Cette candidature est la plus controversée par les groupes de pression environnementaux, car parrainée par L'Impériale[17]. Cédant à la pression, Jean Chrétien, alors ministre de l'Environnement, ministre de tutelle de Parcs Canada, retire la candidature.

Lorsque le Canada accueille enfin les Jeux olympiques d'hiver en 1988 à Calgary, les épreuves de ski de fond se déroulent au parc provincial de Canmore Nordic Centre à Canmore, en Alberta, situé sur le bord oriental du parc national Banff.

Les animaux représentatifs du parc sont le wapiti l'orignal la Chèvre de montagne le Mouflon canadien l'Ours noir le Grizzli et le caribou 56 espèces de mammifères ont été recensées dans le parc. Le Grizzli et l'Ours noir vivent dans les régions boisées. Le couguar  le Lynx du Canada  le Carcajou la belette la Loutre de rivière  et le loup  sont les principaux mammifères prédateurs. Le Wapiti, le Cerf-mulet  et le Cerf de Virginie (sont communs dans les vallées du parc, y compris autour de la ville de Banff, alors que l'orignal a tendance à être plus discret, restant essentiellement dans les zones humides et près des cours d'eau. La Chèvre de montagne, le Mouflon canadien, la Marmotte des Rocheuses  et le Pika d'Amérique  sont très répandus dans l'étage alpin. Le Castor du Canada  le Porc-épic d'Amérique l'Écureuil roux  le Tamia mineur et le Tamia amène  sont les petits mammifères le plus communément observés[En 2005, seulement 5 caribous ont été recensés dans le parc, ce qui en fait l'une des espèces de mammifères les plus rares du parc En raison de la rudesse des hivers, peu de reptiles et d'amphibiens vivent dans le parc. Une seule espèce de crapaud, trois espèces de grenouilles, une seule espèce de salamandre et deux espèces de serpents y ont été identifiées Au moins 280 espèces d'oiseaux sont présentes à Banff,

Une variété d'escargot, la Physe des fontaines de Banff qui se retrouve seulement dans sept sources thermales de Banff est signalée parmi les espèces menacées d'extinction Le caribou des bois, que l'on trouve à Banff, et le grizzly ont un statut d'espèce vulnérable.

Le parc national de Banff est la destination touristique la plus fréquentée de l'Alberta et l'un des parcs nationaux le plus visité en Amérique du Nord, Le tourisme représente 6 milliards de dollars pour l'économie du Canada. Un laissez-passer est nécessaire pour s'arrêter dans le parc et les contrôles sont fréquents pendant les mois d'été, en particulier à Lake Louise et au départ de la Promenade des Glaciers. Ce permis n'est pas nécessaire pour traverser le parc sans s'arrêter, comme 5 millions de personnes environ qui empruntent chaque année la Route transcanadienne
 
 

De nombreuses activités sont possibles dans le parc ; les sources thermales de Upper Hot Springs, un terrain de golf de 27 trous à l'hôtel Fairmont Banff Springs, et trois stations de ski Sunshine Village, Lake Louise, et celle du Mont Norquay. Un réseau de sentiers permet de nombreuses randonnées, qui peuvent durer plusieurs jours. D'autres activités sont possibles en été comme en hiver camping, escalade, équitation, ski, ski nordique L'utilisation des terrains de camping, des refuges du Club Alpin du Canada, ou d'autres installations nécessite de se procurer un permis d'accès à l'arrière-pays. Une réservation pour un emplacement de camping est également