Compton

Photos de Thérèse Lacasse

Vous êtes sur le site   >>>   www.yvettedefrance.com

Compton 2972 habitants est une municipalité de la région administrative de l'Estrie.

C’est en 1796 que les premiers défricheurs, britanniques et américains, choisissent de s’installer dans ce paysage vallonneux et fertile où plusieurs cours d’eau s’écoulent au hasard des plis appalachiens. Une agglomération qui deviendra le village de Compton commence à s’établir sur le flanc ouest d’un vallon de la rivière Coaticook à mi-chemin entre Sherbrooke et la frontière américaine.  Entre 1815 et 1830, la population du canton de Compton passe de 700 à plus de 1400 habitants, Après 1850, au moment où l’immigration britannique et américaine devient rare dans les Cantons-de-l’Est, les Canadiens français commencent à envahir le territoire. Contrairement aux défricheurs, les nouveaux venus  arrivaient souvent de la Beauce avec des goussets bien fournis.   en 1863, le secteur du village de Compton compte trois églises et deux écoles, témoin de la diversité religieuse de ses habitants : anglicans, méthodistes et catholiques. Deux hôtels accueillent les nombreux voyageurs qui transitent par Compton en train ou en diligence. Un bureau de poste, deux médecins, un chef de gare, divers artisans et huit magasins généraux animent la vie sociale et économique du village. Plusieurs résidences et bâtiments présentent une architecture imposante. Jusqu’en 1900, on parlait surtout anglais sur tout le territoire, mais en moins de dix ans, la majorité des hommes et des femmes qui avaient édifié ce village l’avaient quitté, succombant simultanément à la pression des nouveaux venus et à l’attrait de l’Ouest canadien et des États-Unis. C’est en 1917, avec la rédaction des procès-verbaux municipaux en français que le pouvoir passe définitivement aux francophones qui représentent alors plus de 70 % de la population.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Sortie