Haïti

Du 23 Février au 09 Mars 2002

un groupe de jeunes étudiants, de Victoriaville au Québec,

partirent en mission humanitaire à Haïti pendant 15 jours.

Vous voyez ci-dessous le premier contact avec les gens du pays

Le paysage est fabuleux, le climat extraordinaire, avec de la bonne chaleur, et une petite fraîcheur la nuit.

Ce serait le rêve 

si ce peuple pauvre et démuni de tout ne côtoyait de si près la richesse et l'opulence de certains habitants aveugles en ce qui concerne leur entourage

Voici un des paysage montagneux

Nos jeunes rejoignent l'orphelinat tout en haut.

Ceux sont des heures de marche sous un soleil brûlant.

Mais au bout, ils retrouvent les enfants qui les attendaient

nos jeunes se mêlent aux habitants pour les seconder dans leur tâche.

Il découvrent ainsi les usages de ce pays, et la dureté de leur quotidien

 je prends la pose pour vous montrer, que moi sans 

les mains, je ne peux rien faire tenir sur ma tête.

Ici quelques petites gâteries et beaucoup d'amour pour ces enfants

Les enfants ne savent pas ce que c'est de jouer

Ils sont responsables d'eux et des autres dès qu'ils grandissent

Dans ce décor magnifique notre groupe prend la pose souvenir
Nous admirons ce paysage de rêve

Repos bien mérité en fin de journée

nous attendons le coucher de soleil

Ouf nous sommes mort de fatigue

Quelle chaleur

Nous voici dans le village

Nous allons montrer aux enfants un petit spectacle, 

afin leur laisser  un souvenir inoubliable de notre passage.

Voici ce qu'est une route ici

Nous sommes dans l'orphelinat et réconfortons ces jeunes enfants

si seuls et si tristes.

Il n'y a rien pour soigner, ni pour calmer les douleurs

et pourtant jamais ils ne se plaignent

Ils veulent nous dire qu'ils sont heureux.

Nous autres ne pourrions accepter cette vie, nous serions perdus et désespérés

Les mamans préparent les repas

l'hygiène n'est pas au rendez-vous

Voila aussi pourquoi tant de maladies emportent les plus faibles

Voici nos jouets.. Ici pas de père Noël
Et ce petit enfant lui n'a trouvé que cela pour se changer les idées
A sa poupée elle y tient plus que tout au monde
Ou se trouve l'herbe que peut brouter cette vache ?
Vue sur Port au Prince la capitale de Haïtï

Vue au loin d'une maison de riches propriétaires

au milieu des bidonvilles et des détritus

La citadelle
Voici Véronique mon ambassadrice, pour tout ce récit et ses images, donnant tout son amour et son coeur à ces petits pas comme les autres ces oubliés du monde

Véro plus belle qu'un coeur offrant son plus beau sourire à une petite haïtienne

Je te fais un gros bisou ma Véro du Québec 

Sortie

Yvette Piel