Vietnam

Hô-Chi-Minh-Ville, Saïgon

Photos de  Yves GONNET

http://www.flickr.com/photos/natureboheme/collections/72157622387003847/

 
Vous êtes sur le site   >>>   www.yvettedefrance.com

Hô-Chi-Minh-Ville, Saïgon jusqu'en 1975, est la plus grande ville du Viêt Nam, devant la capitale Hanoï.

Hô-Chi-Minh-Ville se divise en 19 arrondissements et 5 districts pour une superficie de 2 090 km2 et 7 400 100 habitants. Hô-Chi-Minh-Ville se trouve sur les rives de la rivière de Saigon. Située à proximité du delta du Mékong, cette ville est la métropole du sud du pays. Grand port khmer jusqu'au XVIIe siècle, sa population d'origine a été rapidement mise en minorité par une colonisation de peuplement viêt. Pendant la colonisation française, elle était la capitale de l'Indochine française

 Officiellement, Saigon n'est qu'une partie  de Hô-Chi-Minh-Ville. Elle est encore, de nos jours, le poumon économique du pays.

Les Khmers, premiers habitants des lieux, désignaient cette ville sous le nom de Prey Nokor (la ville de la forêt). Ce nom est toujours d'usage pour les Cambodgiens ainsi que pour la minorité Khmer Krom vivant dans le delta du Mékong.

Aujourd'hui, Hô-Chi-Minh-Ville a perdu l'essentiel de son patrimoine colonial en dehors des monuments et totalement perdu son caractère de « parc urbain ». Sa réputation est celle d'une ville sur-active et bruyante, qui a abandonné la palme du charme colonial à des villes telles que Phnom Penh, Vientiane ou surtout la beaucoup plus petite Luang Prabang.

Parmi les monuments les plus connus de la ville, on compte :

 
La cathédrale Notre-Dame, en brique rouge importée de Toulouse, sur le modèle de la cathédrale Notre-Dame de Paris mais de dimensions inférieures. Les nombreuses pagodes que compte la ville : la pagode de l'empereur de Jade, la pagode de Giac Làm, la pagode Vinh Nghîem…  le temple hindou de Mariamman mosquée indienne   l'église Cha Tàm dans le quartier chinois de Cholon dont l'intérieur est un mélange de néogothique et de chinois. Le Christ est salué par des gongs.
 
 Les ports de la ville ont un total de 50,5 millions de tonnes métriques de fret, qui représente un tiers du total national. 
 
Il y a un grand nombre de bus à Hô-Chi-Minh-Ville avec de nombreux parcours. Cependant, dans certains quartiers, il n'y a pas d'arrêt de bus visible, il faut faire attention aux inscriptions sur la route ou sur les poteaux le long des trottoirs, et il faut bien appeler le bus pour qu'il s'arrête. Le ticket est acheté dans le bus Taxis il y a de nombreuses chaînes de taxis dans cette ville, plus ou moins fiables en terme de prix. Ce sont les principaux véhicules à 4 roues qui circulent dans la ville, sachant que la population circule principalement qu'en 2 roues, allant de 4 à 7 places face="Comic Sans MS">Moto-taxi A tous les coins de rue, on peut trouver des Moto-taxi qui, pour un prix arrangé, vous emmène à une destination voulue. Pousse-Pousse Il existe encore des pousse-pousse et des cyclo-pousse dans la ville, mais qui ne sont prisés que par les touristes.
L'image la plus inoubliable de cette métropole est sans doute les embouteillages de cyclomoteurs. Avec en moyenne une mobylette par adulte, la densité de véhicules est extrêmement élevée et la pollution de l'air est en rapport.
La cathédrale
 
Saïgon
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Pagode bouddhiste
 
 
 
 
 
 
 
 
La Gare
 
 
 
La poste

La poste centrale est un monument très remarquable car elle a été admirablement restaurée. Les photos parlent d'elle-même. Il est de bon goût de se faire photographier en compagnie de l'oncle Ho. Malheureusement, pas assez de lumière et la photo est ratée. La poste construite en 1895 a été restaurée "en l'état" où elle était en 1935. Il s'agit d'un bel exemple d'architecture métallique du XIXème siècle. On y vend très cher, pour les touristes, différents souvenirs typiques, à savoir des collections de billets de banques (belles images, beaux tableaux, très beaux), des pièces de monnaie anciennes (avec un trou au milieu, en bronze), des briquets Zippo (qui sont censés dater de la présence américaines) (pour montrer leur ancienneté ils sont tout rouillés), et de très belles collections de timbres. Je suis et je reste très admiratif pour un pays qui a aussi bien su conserver et préserver son patrimoine en dépit de toutes les vicissitudes de son histoire. Il est clair que c'est le seul exemple existant "en l'état" d'une poste française 1895-1935. Il serait évidemment souhaitable que la France s'intéresse à ce genre de patrimoine qui la concerne directement.

 
 
 
 
 
 
 
 
Les mariés
 
 
 
 
Pagode vung tau
 
 
 
 

Le  Viêtnam, 86 201 000 habitants  est un pays d’Asie du Sud Est dont la capitale est Hanoï. Il se situe à l’extrême est de la péninsule indochinoise. Il est bordé par la Chine au nord, le Laos, le Cambodge et le golfe de Thaïlande à l’ouest et de la mer de Chine méridionale à l’est et au sud.

Le Vietnam est constitué de trois grandes régions appelées Bô 

au Nord, le Tonkin  avec comme villes principales Hanoi et Haiphong,  au centre, l’Annam traversée par la cordillère annamitique, avec comme villes principales Huê et Da Nang, au sud, la Cochinchine avec comme ville principale Hô-Chi-Minh-Ville;  Les zones de montagne et de hauts plateaux occupent les deux tiers du territoire vietnamien.

Le climat vietnamien est de type tropical au sud et subtropical humide au nord, avec des moussons  Il existe deux saisons : la saison sèche de novembre à avril dans le sud du pays et de février à août au centre et la saison humide de mai à octobre au sud et de septembre à janvier au centre. En raison des différences de latitude et du relief varié, le climat diffère considérablement selon les régions. La température moyenne est généralement plus élevée dans les plaines que dans les montagnes et sur les plateaux.

Le Viêt Nam est officiellement une République socialiste. Un seul parti est autorisé, le Parti communiste vietnamien qui contrôle toutes les institutions politiques du pays. L’organe suprême de l’État est l’Assemblée nationale vietnamienne renouvelée tous les cinq ans. Celle-ci est élue au suffrage indirect par tous les Vietnamiens

L'agriculture est très importante, avec 51,8% des emplois totaux. Le secteur des services en occupe 32,7% et celui le secteur de l'industrie 15.4%  Le Sud, très fertile, cultive surtout le riz. Produit de base essentiel, cet aliment est aussi un produit d’exportation. Le Viêtnam constitue le troisième exportateur mondial de riz. Les ressources minières et l’industrie lourde se concentrent en revanche vers le Nord. Le principal produit d’exportation, le pétrole, représente 20 % des revenus du commerce extérieur,

Sortie