Les curés  sont aussi des hommes

    

 

Deux curés de campagne avaient l'habitude de se croiser tous les dimanches  matin alors qu'ils se rendaient, à vélo, dans leurs églises respectives.    

Cependant, à l'aube d'un beau dimanche matin du mois de Mai, l'un des deux curés était à pied et non plus à vélo. L'autre lui demandera  

Qu'est-ce qui est arrivé à ton vélo ?

 Et l'autre lui répond:  Ben, j'ai bien peur qu'une personne de la paroisse me l'a dérobé

 Pas possible!  Mais attend, j'ai une idée: 

Si tu veux connaître ton paroissien indélicat, je vais te donner un truc.

En disant ta messe tout à l'heure, tu vas leur faire un sermon bien appuyé sur les Dix Commandements, et quand tu en seras au chapitre "Tu ne voleras point", tu t'arrêteras et tu regarderas fixement ton assemblée pour repérer celui qui se sent coupable.   

 Le dimanche suivant, les deux curés se croisent à nouveau, cette fois-ci à vélo tous les deux

 Le conseilleur dit:   Ah, je vois que mon conseil a porté ses fruits... 

 Et l'autre lui répond:  Ouais enfin... on peut, peut-être, voir ça comme cela..

 J'ai fait, comme tu m'as dit, le sermon sur les Dix Commandements, et quand je

 suis arrivé à " Tu ne commettras pas le péché de chair en dehors du mariage"

 Je me suis souvenu de l'endroit où j'avais laissé mon vélo

le 10 Avril 2004

Sortie