Conte pour enfants

 

Les trois petits cochons

 

 

Papa et maman cochon étaient fermiers.

Ils avaient trois fils.

Un jour ceux-ci dirent :

" Nous sommes grands maintenant,

 Nous voulons notre propre maison"

Les parents acceptèrent et les frères étaient fous de joie.

 Ils partirent le lendemain.

" Au revoir maman" s'écrièrent-ils, et ils l'embrassèrent.

" Aidez-vous les uns les autres " dit papa cochon.

Les petits cochons marchèrent longtemps.

Enfin ils trouvèrent un bon endroit pour une nouvelle maison.

L'aîné voulait construire sa maison en briques.

Les deux autres éclatèrent de rire.

L'un d'eux rassembla de la paille, pour en faire une maison.

Le dernier ramassa du bois mort pour sa maison de bois.

Les deux plus jeunes fut vite prêts, l'aîné étant toujours occupé.

" Tu es bête de travailler tant "se moquèrent ses cadets.

" Nous on va se promener"

Mais le loup les guettait.

Après une belle  promenade, les deux frères rentrèrent chez eux.

Ils n'avaient pas vu le loup, mais le loup les avait vus.

Il se dirigea vers la maison de paille.

" Petit cochon, laisse-moi entrer"

"Je vais souffler sur ta maison annonça le loup."

Il souffla très fort et toute la paille s'envola.

 Le petit cochon s'encourut vers la maison de son frère.

Ils s'y cachèrent tous les deux.

" Et deux cochons pour dîner !"ricana le loup.

Le loup inspira, gonfla ses poumons.

Puis il souffla très fort.

La maison de bois vola en éclats.

 

Les deux petits cochons s'enfuirent vers la maison,

Du grand frère. Celui-ci entendit : " Au secours "

Il ouvrit la porte.

Ses frères se précipitèrent dans la maison.

L'aîné cloua la porte de l'intérieur.

" Et trois petits cochons pour dîner !" se réjouit le loup.

Il frappa à la porte.

"Laisse-moi entrer ou je souffle sur ta maison!"

Le loup souffla très fort, mais la maison en briques ne bougea pas.

Le loup trouva une échelle.

Sur la pointe des pieds, il alla jusqu'à la cheminée.

il monta sur l'échelle.

Le loup était sur le toit. Il se glissa dans la cheminée,

Et se laissa descendre.

 Il atterrit dans une marmite d'eau bouillante.

"Aîe ! Aîe !" hurla le loup.

Il s'enfuit à toute allure et ne revint jamais.

Nous avons gagne!"

s'exclamèrent les petits cochons.

 

Sortie