Que les enfants sont beaux

 

 

Que les enfants sont beaux ;

Sur les trottoirs de nos villes,

À la campagne, dans les champs,

Jouant aux cerceaux,

Au ballon ou aux billes,

Sans se soucier du temps.

 

Que les enfants sont beaux,

Aux fêtes du village,

Agitant leurs drapeaux.

Comme des enfants sages.

Demain, nos petits gamins,

Joueront aux Indiens.

 

Que les enfants sont beaux,

Nous tenant par la main,

Attendant une caresse.

Et nous disant : « Je t’aime gros »

Comme le soleil du matin,

Comme ma maison et l’Everest.

 

C’est une  perle, un enfant

Qu’on cultive en aimant.

C’est une gerbe de blé

Poussée par le vent.

Une rose et la rosée,

Le soleil de nos ans.

 

Je vous aime, les enfants ;

Vous réchauffez mon cœur,

Me redonnez la jeunesse,

Qui est si loin pourtant !

Vous êtes mon bonheur,

Ma joie et ma tendresse.

 

Terry.  ( 1985 )

mise en page Yvette De France