écrits

HARMONIE VESPÉRALE

.

 

Lorsque les ténèbres ont envahi l’horizon

Et que les néons de la ville s’éteignent peu à peu,

Je savoure la paix et la tranquillité du soir,

Et mon esprit s’abandonne à la douceur envoûtante

 

Les images de mon passé surgissent et défilent

Comme un long métrage encore inachevé,

Comme une symphonie aux vibrations profondes,

Comme un poème d’amour aux strophes infinies.

 

Moments de quiétude, de silence et de paix,

Ou l’on se repose de la fébrilité et de l’agitation diurnes,

Où la solitude se révèle une compagne fidèle,

Où l’on entend les échos des murmures lointains.

 

Savoir s’arrêter pour refaire le plein d’énergie.

Se retirer au désert pour pénétrer 

dans les profondeurs de notre être

Découvrir les fils essentiels qui relient notre existence.  

 

Prêter l’oreille à la voix de notre Père céleste

Qui nous invite à placer notre confiance entre ses mains

 

 

Yvon Bélair

 

www.yvettedefrance.com

 

Sortie