A toi mon baume douceur ...



Une douce caresse était à mon réveil
Un nuage rosé s'est posé sur mon coeur
Ô quel accueil sortant de mon profond sommeil
Moi qui n'attendais plus de moments de bonheur

Un voile empreint de chaleur azuréenne
M'a bien enveloppée me portant au dehors
Tes deux mains extirpaient mon chagrin et ma peine
M'envoyant une pluie de bisous de paillettes en or ...

J'ai compris donc alors que les sables mouvants
Ni les raz de marées ne pouvaient m'engloutir
Puisqu'un ange est venu soufflant sur mes tourments
D'une grande tendresse pareille à l'océan

Mais oui vous connaissez ce chapelet si doux
Celui qui tous les jours s'égrène dispersant
Bienveillance à nous tous qui s'appelle Fripou
Ses mots filent la soie tout en nous écrivant ...

C'est mon amie , je l'aime , je ne vois que du tendre
Un jour en se lisant , nous étions remuées
Elle me dit si tu veux , aujourd'hui jetons l'ancre
Tu verras qu'à nous deux jamais ne perdrons pieds ...

Maintenant je te dis j'ai envie de te voir ,
En coupant la distance , l'une vers l'autre allant
Pour enfin se connaître soit un jour ou un soir
Et nos bras grands ouverts , nos sourires irradiants ...

 
Liliane

Retour