Destin
 
 
 
Le hasard ce soir  fut des nôtres
Etait-ce le temps des retrouvailles
 
La Saint Valentin à la porte
Le destin faisant son travail
 
 J'ai rencontré ces jour derniers
Dans la foule une gitane
 
"Il n'est pas loin ton bien-aimé ,
 Pour ranimer vos cendres en Flammes
 
  C'était un soir de clair de lune
Eclairé de Paillettes argents
 
La nébuleuse de lagunes
Protégeait le ciel des amants
 
Offrant une nuit étoilée
Au décroché du haut des dunes
 
Trottait rêveur un cavalier
Que j'aperçu depuis la lune
 
Nos mille feux d'amour blessé
Tous nos recoins vus et revus
 
Semblaient enfin tous s'estomper
Et projetaient jusqu'à ma vue
 
La silhouette du bien-aimé
Au même moment qui m'aperçut ...
 
M'a porté un coussin de fleurs
Jusqu'à ses bras qui m'attendaient
 
Ce fut notre Porte-bonheur
Et sur son cheval m'enlevait
 
Puis son regard  voulait tout dire
Faire des aveux et tout savoir
 
Du mien il a vu mes sourires
Se concrétisant mon espoir
 
Nous suivions l' amour Cupidon
Entourés du voile de l'Aura
 
Et bien plus fort que de raison
Notre vie reprit son éclat ...
 
Quand l'amour est à nos matins
C'est toujours la Saint Valentin
Liliane

Sortie

Yvette . Piel